ACTUS LOCALESSOCIAL

La grève très suivie chez EDT

EDT grève
EDT grève
EDT grève
EDT grève
EDT grève
EDT grève
EDT grève
EDT grève
EDT grève
EDT grève
EDT grève
EDT grève
EDT grève

La grève a démarré jeudi matin chez EDT-Engie, à l’appel de la CSIP et de l’EDT STET. Toutes les agences de Tahiti et des îles sont fermées, à l’exception de celle de Puurai. Pour la CSIP, le point le plus bloquant concerne le statut des cadres.

La direction d’EDT-Engie a annoncé dès jeudi matin que toutes ses agences de Tahiti et des îles resteraient fermées jeudi, à l’exception de l’agence de Puurai à Faa’a. C’est pourtant à Puurai qu’a été installé l’un des principaux piquets de grève de la CSIP et de l’EDT STET. « Le mouvement est bien suivi. On est plus de 60% d’employés à l’extérieur », affirme le syndicaliste, Patrick Taaroanui. Selon lui, les négociations avec la direction ont commencé il y a déjà plusieurs mois. Au départ, le syndicaliste explique qu’il y avait « 36 points de revendications ». Mais le plus important et « le point le plus bloquant » concerne aujourd’hui la mise en place du statut des cadres. Selon Patrick Taaroanui des propositions ont été faites, mais « elle ne nous conviennent pas pour l’instant ». Le syndicaliste affirme également qu’il n’y aura pas de service minimum assuré « vue la façon dont la direction nous considère ».

Patrick Taaroanui indiquait jeudi matin avoir entendu parler de « réquisitions » ce matin au sein de l’entreprise. Mais le syndicaliste affirme déjà qu’il refusera ces réquisitions.

Article précedent

Air France menacé par la grève

Article suivant

L'affaire Bruggmann classée sans suite

1 Commentaire

  1. Iritahua
    10 novembre 2017 à 6h51 — Répondre

    Faa’ito’ito a tapea i te paari ia manuia ta outou mau ani raa. Ua oti i te mau faatiti raa a te mau hotu paenu.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La grève très suivie chez EDT