ACTUS LOCALESEDUCATION

La lettre de rentrée de la ministre de l’Éducation

La rentrée scolaire prévue le 11 août est placée sous le signe de la lutte contre le décrochage scolaire en priorité. Christelle Lehartel, ministre de l’Éducation a adressé à tous les professionnels de l’éducation en Polynésie les orientations à prendre. Il est question d’exigence, de solidarité, de l’identité polynésienne au sein de la République française et de l’avancement du passage au numérique de l’éducation. 

Au lendemain des annonces de restrictions sanitaires du président et du Haut-commissaire, la priorité annoncée pour le personnel de l’éducation est la lutte contre l’absentéisme qui s’est malheureusement développé suite au confinement et aux difficultés rencontrées pour un retour en classe de tous. Toujours dans l’idée de favoriser la scolarité, une réflexion de transition vers l’obligation de scolariser les enfants dès l’âge de 3 ans est mise en place avec différentes mesures. La loi entrera en vigueur à la rentrée 2022 en Polynésie. Les objectifs de l’éducation en termes d’intégration sont aussi évoqués, notamment avec l’ouverture du premier Institut thérapeutique éducatif et pédagogique (ITEP) qui recevra des enfants de 4 à 12 ans ayant des troubles du comportement. Il sera implanté à Temae sur Moorea. Les objectifs d’exigence, de formation du personnel et de bienveillance de l’éducation sont rappelés. Persévérance, solidarité, identité polynésienne au sein de la République française et passage au numérique sont les maîtres mots.

Lettre de Rentrée 2021 by Dani Recto

 

Article précedent

La minute de l'entrepreneur 02/08/2021

Article suivant

Emmanuel Macron sur Instagram et TikTok pour faire la chasse aux fake news

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

La lettre de rentrée de la ministre de l’Éducation