ACTUS LOCALESSANTÉ

La sécurité de la Polyclinique Paofai refait parler d’elle

Dans un courrier daté de lundi, le secrétaire du comité hygiène, sécurité et conditions de travail (CHSCT) de la polyclinique Paofai a alerté les autorités du Pays et de l’Etat sur la « mise en danger du personnel et des patients » de l’établissement hospitalier.

Lundi, le secrétaire du comité hygiène, sécurité et conditions de travail (CHSCT) de la polyclinique Paofai, Gérard Coulon, a envoyé un courrier cinglant aux autorités du Pays et de l’Etat. Le courrier adressé au président du Pays, au haut-commissaire, au procureur, au directeur de la CPS, au directeur du travail et à la médecine du travail dénonce une « mise en danger du personnel et des patients de la Polyclinique Paofai ». Cette fois-ci, Gérard Coulon relaie l’alerte du président du Comité Médical d’Etablissement (CME), le docteur Vignaux. Le courrier affirme que le seul objectif de la polyclinique est de « faire toujours plus d’activité et ce quelques en soient les conséquences pour le personnel et les risques pour les patients ». Le CHSCT estime qu’au vu de la vétusté du bâtiment, l’établissement hospitalier ne peut suivre « cette course effrénée à l‘activité » et pointe le dernier rapport du Comité de lutte contre les infections nosocomiales qui constate une « augmentation des infections ». « Le bâtiment est vetuste et l’infrastructure n’est absolument pas adaptée à cette course effrénée à l’activité », précise le courrier. Interrogée sur ce courrier, la directrice de la Polyclinique, Geneviève Cazes, balaye : « Ce n’est pas la première fois qu’ils envoient cela. Ici les syndicats écrivent en permanence au haut-commissaire, au procureur, au président… Depuis toujours, ils écrivent ». Précisons tout de même que Geneviève Cazes a refusé de répondre à nos questions sur le fonds du courrier, en ayant même la délicatesse de nous fixer un faux rendez-vous à la Polyclinique pour se soustraire à nos relances.

Vainati, une application connectée à l'eau © Manava Tepa
Article précedent

Une appli connectée à l’eau

7.BALANCE-HOROSCOPE
Article suivant

Tatauroscope du jeudi 20 octobre 2016

3 Commentaires

  1. TINA
    20 octobre 2016 à 13h57 — Répondre

    notre Gérard national chercher par tout les moyens a faire fermé la clinique depuis plus de 5 ans, rien de nouveau …

  2. Tumata
    20 octobre 2016 à 14h40 — Répondre

    encore un syndicaliste qui cherche a saborder son outil de travail, c’est du beau

  3. yenamarre
    21 octobre 2016 à 7h44 — Répondre

    il ait peut être soudoyer par quelqu’un d’extérieur

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La sécurité de la Polyclinique Paofai refait parler d’elle