ACTUS LOCALESJUSTICE

La thèse du suicide privilégiée à Fakarava

Trois enquêteurs de la gendarmerie se sont rendus à Fakarava lundi après la découverte du corps sans vie d’un jeune homme de 22 ans, retrouvé poignardé à son domicile. Les enquêteurs penchaient mardi pour la thèse du suicide, mais une autopsie doit encore être menée pour confirmer cette piste.

Après la découverte dimanche soir à Fakarava d’un jeune homme de 22 ans mort poignardé à son domicile, trois gendarmes se sont rendus lundi sur l’atoll des Tuamotu. Un technicien en identification criminelle et deux enquêteurs de la Section de recherche et de la brigade des Tuamotu Centre ont mené de premières investigations et envoyé le corps de la victimes à Tahiti pour une autopsie. De source judiciaire, les enquêteurs privilégiaient mardi la thèse du suicide de la victime. L’autopsie devra confirmer cette piste.

Article précedent

Le délibéré de l'affaire Radio bleue reporté au 16 mai

Article suivant

Trois personnes en garde à vue pour trafic d'Ice

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La thèse du suicide privilégiée à Fakarava