ACTUS LOCALESECONOMIE

« L’activité bancaire s’améliore »

Dans son dernier bulletin publié ce mercredi matin, l’Institut d’émission d’outre-mer (IEOM) estime que « l’activité bancaire s’améliore » au troisième trimestre 2014.

L’IEOM évoque le contexte de « stabilisation de l’économie polynésienne » et un « indicateur du climat des affaires favorable » pour expliquer cette embellie du secteur bancaire en 2014. Une embellie caractérisée par une légère reprise de l’encours des crédits et une meilleure collecte des dépôts. L’encours sain des crédits octroyés par les banques locales affiche un léger rebond à fin septembre 2014 (+0,3 % sur trois mois) après deux trimestres de recul. Après deux trimestres de repli, l’encours des crédits d’investissement affiche également un rebond de 2,7 % (+8,2 % en glissement annuel). En revanche, les crédits d’exploitation poursuivent leur baisse, mais à un rythme moindre ce trimestre (-0,9 % après -3,2 % en juin 2014). L’encours sain des crédits aux ménages affiche une nouvelle progression de 0,5 %, après +0,3 % à fin juin 2014, grâce à la bonne tenue des crédits à l’habitat (+1,0 %). En revanche, l’encours des crédits à la consommation décline de nouveau (-1,8 %), prolongeant une tendance négative constatée depuis cinq ans

En parallèle, les actifs financiers collectés par le système bancaire local progressent de nouveau (+1,5 % sur le trimestre, après +2,1 % au 30 juin 2014), compensant la baisse des précédents trimestres. L’encours global affiche ainsi une hausse de 1,5 % en glissement annuel, à 406 milliards de Fcfp. Enfin, la qualité du portefeuille de créances des banques de la place se maintient au troisième trimestre 2014. L’encours des créances douteuses brutes se replie légèrement (-0,4 % sur le trimestre) pour s’établir à 63,2 milliards de F CFP. Le taux de créances douteuses brutes s’établit à 13,2 % (-0,1 point sur le trimestre, +0,5 point sur l’année).

Article précedent

Ouverture des sélections pour les bourses d'études en Nouvelle-Zélande

Article suivant

Le Royaume-Uni subit une "bombe météorologique"

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

« L’activité bancaire s’améliore »