ACTUS LOCALESECONOMIEEMPLOI

L’Adie au secours de ses créateurs d’entreprise

©DR

L’Association pour le droit à l’initiative économique met en œuvre de nouveaux micro-crédits pour soutenir ses créateurs d’entreprises.

L’Adie aborde la seconde moitié de 2020 avec un dispositif spécial pour renforcer son soutien aux entreprises qu’elle avait contribué à créer. Reports d’échéances mensuels durant la crise, sans frais, et prêts de trésorerie sont disponibles, sur les fonds propres de l’Adie, mais aussi des « prêts de relance » composée d’un prêt d’honneur à taux zéro et d’un « microcrédit relance » à taux préférentiel, explique Wendy Mou Kui, directrice de l’Adie en Polynésie française.

L’Adie espère également étendre ces offres à d’autres bénéficiaires frappés de plein fouet par la crise du covid-19. Wendy Mou Kui observe, chez les créateurs d’entreprise de l’Adie, « notamment ceux dans le tourisme », une bonne capacité à rebondir sur une autre activité professionnelle pour surmonter la crise. L’Adie note également des nouvelles demandes émanant de salariés qui ont subi un licenciement économique et qui choisissent de créer leur activité. Beaucoup se tournent vers le secteur primaire, une satisfaction pour Wendy Mou Kui qui y voit la confirmation que « nos missions et nos objectifs correspondent à la réalité du terrain. »

Pour financer le plus de dossiers possibles, l’Adie fait pour la première fois appel à ses partenaires, publics comme privés, pour alimenter les prêts d’honneur. « Compte tenu de l’ampleur de la crise, nous avons besoin de la participation de tous pour y arriver. Au niveau national, dit Wendy, l’Adie fait aussi appel à l’État et à ses partenaires bancaires pour faire bénéficier ses directions régionales ultramarines. »

L’Association pour le droit à l’initiative économique a par ailleurs tiré son bilan 2019. Avec 11 agences dont celles de Tahaa, Bora Bora, Moorea et Hiva Oa créées l’an dernier, 22 salariés et 17 bénévoles, elle a financé et accompagné 1 570 personnes en 2019, soit 20% de plus qu’en 2018. Au total, en 10 ans, l’Adie a contribué à la création et la sauvegarde de plus de 7 000 emplois.

Article précedent

Tahiti Air Charter va desservir Maupiti

Article suivant

Municipales : bulletins et professions de foi bientôt en route pour les communes

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

L’Adie au secours de ses créateurs d’entreprise