ACTUS LOCALESÉVÉNEMENT

L’arrivée « fantastique » d’Engelbert Humperdinck à Tahiti

Engelbert humperdinck (1)
Engelbert humperdinck (19)
Engelbert humperdinck (18)
Engelbert humperdinck (17)
Engelbert humperdinck (16)
Engelbert humperdinck (15)
Engelbert humperdinck (14)
Engelbert humperdinck (13)
Engelbert humperdinck (12)
Engelbert humperdinck (11)
Engelbert humperdinck (10)
Engelbert humperdinck (9)
Engelbert humperdinck (8)
Engelbert humperdinck (7)
Engelbert humperdinck (6)
Engelbert humperdinck (5)
Engelbert humperdinck (4)
Engelbert humperdinck (3)
Engelbert humperdinck (2)

Le célèbre crooner britannique, Engelbert Humperdinck, est arrivé jeudi soir à l’aéroport de Tahiti-Faa’a. Le chanteur de 82 ans a esquissé quelques pas de danse polynésienne devant ses fans venus le couronner, avant de le retrouver dimanche soir sur la scène de To’ata.

Le pilote de l’avion qui a conduit Engelbert Humperdinck avait visiblement autant hâte que le chanteur de découvrir la Polynésie. C’est en effet avec près d’une heure d’avance que le célèbre crooner britannique est arrivée jeudi soir à l’aéroport de Tahiti-Faa’a. L’interprète de « Release me » donnera son premier concert place To’ata dimanche soir, pour le plus grand bonheur de ses fans polynésiens. Des fans de la première heure ont d’ailleurs fait le déplacement jusqu’à l’aéroport pour couronner l’idole de leur jeunesse. Même les mama du Fare Hei n’ont pas pu résister à offrir quelques couronnes confectionnées par leur soin à Engelbert Humperdinck. Pour ces fans, le crooner représente « toute leur jeunesse ».

C’est avec un déhanché digne d’Elvis que le chanteur de 82 ans a esquissé quelques pas de danse au milieu des danseuses de la troupe venue l’accueillir. Un accueil « fantastique » qui a ravi Engelbert Humperdinck très impatient de rencontrer « pour la toute première fois » le public polynésien.

Pratique :

Les billets sont en vente dans les magasins Carrefour, à Radio 1 Fare Ute et sur la billetterie en ligne.

Article précedent

On parle de pâte à tartiner - Edito 21/02/2019

Article suivant

Deux chefs étoilés de passage au Brando

1 Commentaire

  1. gaston
    22 février 2019 à 9h46 — Répondre

    C’est Gabilou qui va être heureux ils vont pouvoir pousser la chansonnette

Laisser un commentaire

PARTAGER

L’arrivée « fantastique » d’Engelbert Humperdinck à Tahiti