ACTUS LOCALESÉVÉNEMENT

Le grand « mauruuru Tahiti » de Michaël Gregorio

© Grégory Boissy

A la fois survolté et très ému d’avoir donné le dernier concert de son spectacle « J’ai 10 ans » samedi soir à Tahiti, l’artiste Michaël Gregorio, tout juste baptisé de son nom polynésien Raimana, s’est dit « énormément touché » par la Polynésie et par « un accueil qui n’existe nulle part ailleurs ».

Samedi soir au Grand théâtre, ce n’était pas uniquement le dernier des trois exceptionnels concerts de l’artiste, chanteur et imitateur, Michaël Gregorio, c’était aussi la toute dernière représentation de son spectacle « J’ai 10 ans » remis en selle spécialement pour la Polynésie et la Nouvelle-Calédonie à l’invitation de Radio 1 et SA Production.

Surexcité sur la scène du Grand théâtre, le petit chanteur à la voix énormissime a passé en revu l’intégralité de son répertoire particulièrement éclectique. De Maître Gims à Jacques Brel, en passant par Ray Charles, Johnny Hallyday, Gabilou, David Bowie, les Beatles ou Jay-Z… Avec au passage quelques clins d’oeil particulièrement appréciés en détournant de célèbres publicités radio polynésiennes.

La fin du concert de plus de deux heures a laissé place à l’émotion avec la surprise de l’arrivée sur scène d’un groupe de danse local pour interpréter une dernière fois Fakateretere ! A l’issue du spectacle, Michaël Gregorio était pour une fois presque sans voix pour exprimer sa gratitude au public polynésien.

Gregorio 18
Gregorio 17
Gregorio 16
Gregorio 15
Gregorio 14
Gregorio 13
Gregorio 12
Gregorio 11
Gregorio 10
Gregorio 09
Gregorio 08
Gregorio 07
Gregorio 06
Gregorio 05
Gregorio 04
Gregorio 03
Gregorio 02
Gregorio 01

Article précedent

Plus de 4 000 croisiéristes à Papeete cette semaine

Article suivant

Le monde numérique va ré-envahir la Polynésie

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Le grand « mauruuru Tahiti » de Michaël Gregorio