ACTUS LOCALESEDUCATION

Le Lions Club de Papeete fait don d’appareils auditifs aux élèves de la Presqu’île

Autour de la ministre, la directrice de l’école Toerefau, le maire de Taiarapu-Ouest Tetuanui Hamblin, l’enseignante spécialisée Pascale Descour et le président du Lions Club de Papeete Ernest Marchal. Au 2e rang, Manutea Gay, Thierry Delmas, Serge Segura, J.L. Laflaquière, P. Couturat, E. Sommers et à droite le trésorier adjoint du Lions Club, Denis Doyen. ©CP/Radio1

Le Lions Club de Papeete a remis ce vendredi à la DGEE, en présence de la ministre de l’Éducation Christelle Lehartel et du directeur Thierry Delmas, des appareils auditifs pour les enfants malentendants scolarisés à l’école Toerefau, à Toahotu.

Ces appareils permettront à l’enseignante spécialisée, Pascale Descour, de pouvoir mieux se faire comprendre de ses élèves en classe. Ces nouveaux équipements sont constitués d’un boitier émetteur pour l’enseignant, et d’un récepteur qui s’appaire avec les prothèses auditives des enfants.

C’est l’aboutissement d’une opération menée par le Lions Club de Papeete, qui a réuni 1,4 million de Fcfp pour l’acquisition de ces appareils, a expliqué snn président du Lions Club Ernest Marchal, qui est également inspecteur d’éducation.

En 2017, les inondations qui avaient ravagé l’école Taaone, la première à accueillir des enfants sourds et malentendants, avaient détruit les appareils utilisés par ces élèves. Le Lions Club était venu à leur secours et avait ainsi appris qu’il y avait aussi des besoins à la Presqu’île.

La première étape a été la bourse aux livres, en novembre 2019 : récoltés chez les particuliers, triés puis entreposés grâce à l’appui des mairies de Arue, Mahina et Taiarapu-Ouest, plus de 8 000 livres ont été vendus au poids. Résultat : 800 000 Fcfp. Une somme complétée par le Tournoi des Lions au golf d’Atimaono, qui a permis de récolter 500 000 Fcfp supplémentaires.

La ministre de l’Éducation, Christelle Lehartel, a remercié les membres du Lions Club pour leur implication : « Le plus compliqué, c’est de trouver les gens » pour aider les élèves aux besoins spéciaux, « après, les sous, on peut toujours les trouver. »

Article précedent

Recette du jour : Chutney banane épicée

Article suivant

Menace de grève dans l’Éducation : Christelle Lehartel dit non aux vacances prolongées

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Le Lions Club de Papeete fait don d’appareils auditifs aux élèves de la Presqu’île