ACTUS LOCALESSPORTS

Le match continue entre la FTF et Marama Vahirua

Les relations restent tendues entre la fédération tahitienne de football (FTF) et Marama Vahirua, même plusieurs mois après la candidature de l’ancien footballeur professionnel à la présidence de la fédération.

Nouveau match entre la fédération tahitienne de football et l’ancien joueur professionnel, Marama Vahirua. Depuis le retour du joueur au Pays, les relations avec la FTF n’ont pas toujours été au beau fixe. En 2015, Marama Vahirua avait lorgné sur la présidence de la fédération. Le footballeur avait à l’époque taclé les déboires de l’ancien directeur général de la fédération, Reynald Temarii, suspendu par la Fifa. Marama Vahirua avait finalement abandonné quelques jours avant l’élection. Et c’est Thierry Ariiotima, membre de la FTF depuis 2004 et proche de Reynald Temarii, qui avait été réélu.

Depuis, Marama Vahirua a monté une association qui propose des stages aux jeunes footballeurs. Une association qui n’est pas affiliée à la FTF, et qui ambitionne de faire participer de jeunes joueurs de moins de 13 ans à une sorte de « mini coupe du monde » en métropole. L’association et la fédération s’étaient rencontrées autour du projet, mais aucune suite n’avait été donnée. C’est dans ce contexte que Marama Vahirua a accusé la FTF cette semaine de faire pression sur ses sponsors pour que le projet n’aboutisse pas. Du côté de la FTF on dément : « ce n’est pas de notre ressort (…) la FTF ne dit pas à Air Tahiti Nui ce qu’elle doit faire ». L’ancien joueur rétorque quant à lui n’avoir « jamais cité le nom d’Air Tahiti Nui, j’ai dis que mes partenaires ont subis des pressions ».

La fédération a ensuite reproché à Marama Vahirua  d’utiliser le nom « sélection de Tahiti » pour son équipe. Une appellation réservée à la FTF détentrice de la délégation de service publique. La fédération reproche encore « de vendre du rêve » à ces joueurs de 11 ans sur une potentielle carrière professionnelle. Pour Marama Vahirua, ses propos ont été déformés. L’ancien joueur dit être conscient du travail à fournir pour arriver à un haut niveau et avoir uniquement parlé de ses joueurs comme une « sélection de Tahitiens ».

Des deux côtés, on affirme ne pas comprendre l’origine de ces attaques. Un lien avec la candidature de l’ancien attaquant à la tête de la FTF ? « Certainement qu’il y a un peu de politique là dedans, ils pensent certainement que c’est une tactique politique où je ne sais pas quoi » lâche Marama Vahirua. Le président de la FTF  : « ne voit pas ce que la fédération a pu faire (à Marama Vahirua, NDLR) ».

Article précedent

Ia Mana te Nunaa appelle à voter Jean-Luc Mélenchon

Article suivant

Tuihani dénonce son débarquement d'un nouveau CA

2 Commentaires

  1. Hirinake
    24 mars 2017 à 22h22 — Répondre

    Ce sont tous des magouilleurs a la FTF et surtout le duo ReynaldTemarii et Thierry Ariiotima…le probleme c’est que Marama Vahirua ne vaut guere mieux qu’eux avec la groose tete qu’il se prend…resultats des courses c’est le foot ball polynesien qui prend dans la figure.
    Marama tu devrais etre plus humble et prendre exemple sur ton cousin Pascal qui a ete un vrai internztional de l’equipe de France, lui il la ferme et il est humble sans ramener sa fraise.
    Tu n’es qu’un opportuniste de bas de gamme et les autres zozos n’en parlons pas. TRISTE
    E moa hinu outou paatoa e mea aroha to tatou mau tamarii.

  2. 25 mars 2017 à 5h20 — Répondre

    La FTF préfère rester sur ses habitudes, pas d’évolution du football Tahitien, continuons à végéter, nous sommes à notre niveau et on y reste. Marama a tout de même une expérience après plus de dix années passées dans le milieu professionnel en métropole, mais non il dérange bien sur les dinosaures de la Fédération

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le match continue entre la FTF et Marama Vahirua