ACTUS LOCALESFAITS DIVERS

Le monde de la culture pleure le décès de Lucien Mama

L’annonce du décès de Lucien Mama des suites d’un accident de la circulation dimanche à Pueu a plongé le monde de la culture dans l’émotion.

Employé au conservatoire artistique Lucien Mama s’est tué au guidon de sa moto dimanche, au lendemain du grand gala annuel du Fare Upa Rau auquel il avait activement participé. Dans un message de condoléances le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, décrit « un agent ayant le sens du service public, chargé des opérations logistiques et de la sécurité, que l’on ne voit pas sur scène mais qui permet, par son travail, de mettre tous les autres – élèves et artistes – en valeur ». Artiste, Lucien Mana l’était aussi et le ministre de la Culture, tout comme le directeur du conservatoire, Fabien Dinard, rappellent son passé de danseur reconnu mais aussi de tromboniste au sein de la fanfare du conservatoire. Son corps sera exposé dans l’après-midi du mardi 14 juin à l’église Tiona Bel Air avant une veillée de prières à 19 heures. Les obsèques auront lieu mercredi 15 juin à 16 heures, à l’ancien cimetière de Paea où lui sera rendu un hommage musical. Le conservatoire prévient d’ailleurs qu’afin de permette au personnel administratif et enseignant du CAPF de suivre les obsèques et en accord avec le ministre de la Culture, les cours du mercredi 15 juin sont annulés. Tiare FM et Radio 1 s’associent à la douleur de la famille et des nombreux amis de Lucien Mama et leurs présentent leurs plus sincères condoléances.

Article précedent

Le Tahoeraa à la tête du plus gros « magot » à l’assemblée

Article suivant

Un instit soupçonné de pédophilie sous les verrous

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le monde de la culture pleure le décès de Lucien Mama