ACTUS LOCALESFAITS DIVERS

Un instit soupçonné de pédophilie sous les verrous

Suspecté d’attouchements sexuels et viols sur des fillettes dont il avait la surveillance, un instituteur de 51 ans a été placé samedi en détention provisoire à Nuutania. Durant sa garde à vue de 48 heures, l’homme a reconnu les faits qui lui étaient reprochés tout en révélant d’autres cas jusqu’alors inconnus des enquêteurs.

Cette sordide affaire de pédophilie présumée a été révélée par nos confrères de la Dépêche de Tahiti. Jeudi, un instituteur de 51 ans a été interpellé par les gendarmes et placé en garde à vue. Dénoncé par huit enfants, les enquêteurs le soupçonnaient d’attouchements sexuels et viols sur des fillettes dont il avait la charge. Durant ses auditions, l’instituteur a reconnu les faits. Plus grave, il a reconnu d’autres cas de violences sexuelles sur des enfants au cours de ces dernières années où il exerçait en tant qu’itinérant, notamment aux Tuamotu. Au total les enquêteurs travaillent maintenant sur une douzaine de cas. Au terme de sa garde à vue l’instituteur a été déféré devant un juge d’instruction avant d’être incarcéré en détention provisoire à Nuutania. L’homme était déjà connu de la justice. En 2009 il avait été condamné pour les mêmes faits mais relaxé en appel l’année suivante.

Article précedent

Le monde de la culture pleure le décès de Lucien Mama

Article suivant

Schéma d’organisation sanitaire : Calia confirme son engagement

1 Commentaire

  1. Iritahua
    14 juin 2016 à 8h03 — Répondre

    L’homme était déjà connu de la justice, mais comment il a pu réintégrer le service. Incroyable le service de l’éducation.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Un instit soupçonné de pédophilie sous les verrous