ACTUS LOCALESJUSTICE

Le père incestueux condamné à 15 ans de réclusion

Le premier procès de la session des assises s’est terminé mercredi après-midi. Un homme de 32 ans était jugé pour le viol de sa fille, âgée de 11 ans lors des premières sévices. La mère de la victime était également jugée pour « non dénonciation d’atteinte sexuelle ». Ils ont été condamnés respectivement à 15 ans de réclusion et 2 ans de prison ferme.

Le premier procès de la session d’assises a débuté mardi sur une affaire de viol sur mineure commis par le père de l’adolescente. Les faits s’étaient déroulés à partir de 2013, alors que la jeune victime n’avait que 11 ans. C’est elle qui avait dénoncé les faits en 2015 à son établissement scolaire. Mais la particularité du procès, c’est le renvoi aux assises de la mère de la victime pour « abstention volontaire d’empêcher un crime et non dénonciation d’atteintes sexuelles infligés à un mineur de 15 ans ».

Dans ses réquisitions, l’avocat général a demandé une peine de 12 à 15 ans de réclusion à l’encontre du père, et quatre ans de prison dont deux avec sursis pour la mère. Les jurées de la cour d’assises ont finalement condamné le père incestueux à 15 ans de réclusion criminelle. Il sera également inscrit sur le fichier des délinquants sexuels. La mère a quant à elle été condamnée à deux ans de prison. Ils ont tous les deux été conduits à Nuutania.

Article précedent

Réunion de famille pour revendications foncières

Article suivant

Le Pays envoie Te mau ito api en redressement

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le père incestueux condamné à 15 ans de réclusion