ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Réunion de famille pour revendications foncières

© Élodie Largenton

C’est l’image du jour : Joinville Pomare entouré de Teiva Manutahi et d’Émile Vernaudon. Un rassemblement « familial » sur fond de revendications foncières. Vendredi, Joinville Pomare remettra un « mémo de 175 ans de colonisation par l’État français » au haut-commissaire. D’après l’activiste foncier, Paris n’a pas respecté le traité signé en 1842.

« Le Polynésien est devenu un SDF chez lui », dénonce Joinville Pomare. D’après lui, en matière foncière, la France n’a pas respecté le traité du 9 septembre 1842 signé avec la reine Pomare IV. « La première chose que l’État français a pris, c’est la terre », affirme-t-il. Il fustige aussi un code civil « qui divise et déchire nos familles » et dénonce une « justice coloniale ».

Un « combat juste », estime Teiva Manutahi, déjà lancé dans la course aux territoriales avec son parti, Porinetia Ora. Il entourait, ce matin, Joinville Pomare avec l’ancien maire de Mahina, Émile Vernaudon. Mais il assure que ce n’était pas un rassemblement politique.

Joinville Pomare insiste, lui aussi, sur ses liens familiaux avec Teiva Manutahi et avec Émile Vernaudon. Et « le roi nu », le roi sans terres, comme il s’est qualifié lui-même, assure n’avoir aucune ambition politique.

Vendredi, la veille de l’anniversaire de la signature du traité entre la reine Pomare IV et la France, Joinville Pomare compte remettre au haut-commissaire « un mémo de 175 ans de colonisation par l’État français ».

Article précedent

Record d’immatriculations depuis 2011 au fenua

Article suivant

Le père incestueux condamné à 15 ans de réclusion

7 Commentaires

  1. MATA
    6 septembre 2017 à 22h01 — Répondre

    Pauvre d’eux. Un condamné, un ancien politique sans scrupules et un frustré de la royauté. Faut arrêter les gars car en termes de crédibilité vous ne valez rien. Se retourner contre la France après avoir mangé dans sa main c’est facile.

    • Cheval
      10 septembre 2017 à 15h05 — Répondre

      Apprend ton histoire pas celle de Napoleon. Imbecile heuruex….

  2. Chaval
    7 septembre 2017 à 6h03 — Répondre

    Belle famille ma foi, hormis Manutahi qui ne sait pas trop où il habite, les deux loustics Pomare et Vernaudon forment une sacré équipe qui connait parfaitement les errements de la justice. En ce qui concerne Miri la société Delano avait déposé un référé qui normalement doit être rendu dans les 48 heures, le tribunal, qui ne sait pas sur quel pied danser, a renvoyé sa décision à lundi et nul doute que cette affaire n’est pas encore sorti du tunnel. Le Pomare qui ne manque pas d’air revendique tout, il se prend toujours pour le roi, mais sans couronne, où compte-t-il aller ainsi ? Il n’ a pas d’autres occupations que semer la zizanie ? En attendant il y a pas mal d’acquéreurs de terrains à Miri qui attendent que justice soit faite, voilà où est le scandale et les atermoiements d’une justice incapable de trancher dans le bon sens, les victimes peuvent continuer à croire mais à quoi ou à qui ?

  3. Taaroa
    7 septembre 2017 à 6h04 — Répondre

    Bande d’imposteurs professionnels et de bras cassés !

  4. Eric
    7 septembre 2017 à 7h09 — Répondre

    Arrête de rêver Joinville, c’est fini le temps des Rois, la dynastie Pomare voleur de terre n’existe plus….les Pomare n’ont Jamais été propriétaire de terre….Alors, fou nous la Paix, et arrête de nous les casser… haavaravara..

  5. POMARE Teriihinoïatua
    7 septembre 2017 à 17h21 — Répondre

    La colonisation c’est incontestablement des histoires de crimes, de meurtres de masse, d’amputations, des histoires de viols, de confiscations de territoires, de pillages de ressources, de travail forcé. Ce n’est pas une mise en contact de civilisations et de cultures. Ce n’est pas une relation entre des communautés humaines, ce n’est pas un moment de rencontre. Aimé Césaire lui-même dit : ‘de toutes les mises en contact c’est la pire’.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Réunion de famille pour revendications foncières