ACTUS LOCALESPodcastsSOCIAL

Le torchon brûle entre les médecins et la CPS.

Pascal Szym - Président du Syndicat des Médecins.© Raurii GATIEN

Alors qu’il ne reste plus qu’une vingtaine de jours pour trouver une solution au conflit qui oppose les médecins libéraux à la CPS, sans quoi le tiers payant pourrait à nouveau disparaître, le torchon brûle à nouveau entre les médecins et la Caisse de Prévoyance Sociale.

Président du syndicat des médecins libéraux de Polynésie française, Pascal Szym accuse le nouveau président du conseil d’administration de la CPS, Luc Tapeta, d’être de mauvaise foi. Il dénonce l’entêtement de la CPS à propos des conventions individuelles signées par 24 médecins. Il affirme que ces conventions sont caducs puisqu’annulées par le tribunal administratif.
On l’écoute :

Pour l’heure nous n’avons pas réussi à joindre Luc Tapeta.

Article précedent

Si on montait sur les planches pour les vacances scolaires...

Article suivant

Les négociations avancent du côté S.A.S.

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le torchon brûle entre les médecins et la CPS.