ACTUS LOCALESECONOMIETOURISME

Levée des motifs impérieux : « tout n’est pas résolu » pour Christophe Guardia

Christophe Guardia, directeur du Tahiti by Pearl Resorts et co-président du CPH (Conseil Polynésien de l’Hôtellerie), s’est dit soulagé et surpris, comme beaucoup, par l’annonce de a levée des motifs impérieux vers la métropole. En plus des questions toujours en suspens sur cette réouverture, il rappelle que la route est encore très longue pour retrouvé les niveaux d’activité passés.

Christophe Guardia, directeur du Tahiti by Pearl Resorts et co-président du CPH (conseil polynésien de l’hôtellerie) a dit son soulagement d’avoir une date mais nuance tout de même l’enthousiasme général du 9 juin car « tout n’est pas résolu ». C’est finalement un pas de plus pour lui concernant la réouverture progressive des frontières mais « il reste encore beaucoup d’autres pas à faire avant de retrouver les niveaux de 2019 ».

Pour le co-directeur du CPH, beaucoup de restrictions perdurent et si le tourisme est relancé, il le sera dans une moindre mesure. Les Américains doivent encore remplir plusieurs procédures notamment celle du motif impérieux auprès du haut-commissariat, ce qui reste contraignant et empêche certains de faire le voyage.

Qui pourra réellement venir en Polynésie ?

Et le nombre de personnes vaccinées qui pourraient être de possibles visiteurs de la Polynésie française n’est pas très important, même si la vaccination se démocratise actuellement en métropole, elle est longtemps restée restreinte à des catégories d’âges et de personnes. Qui pourra donc réellement venir en Polynésie française ?

Aujourd’hui dans les hôtels, la clientèle est principalement américaine même si les établissements doivent également faire face à de nombreux « no-show » : des gens qui pensent pouvoir prendre l’avion mais n’y arrivent pas à cause des procédures qui restent assez lourdes et ne se présentent donc pas malgré leur réservation. Mais les professionnels se préparent tout de même à recevoir d’autres visiteurs suite à l’annonce du ministre et Christophe Guardia assure que tout le monde est « impatient ».

Article précedent

JEU IPHONE 12 MINI

Article suivant

Journal de 7:30, le 20/05/2021

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Levée des motifs impérieux : « tout n’est pas résolu » pour Christophe Guardia