ACTUS LOCALESSOCIAL

Mareva Marciano : « Je n’ai pas de baguette magique, mais j’essaye »

© Présidence

Depuis lundi matin, Mareva Marciano, la Miss Tahiti préférée des Polynésiens, est de retour sur le fenua dans le cadre de la fondation Heart. Son objectif est de faire « un état des besoins » des structures accueillantes des enfants et adolescents en difficultés. L’ex-Miss compte sur ses ressources et ses connaissances pour faire avancer la situation sociale en Polynésie.

Le village d’enfant SOS de Papara, le centre Tiai nui here de Paea et le foyer action éducatif Te Pare de Punaauia… Voilà le programme de la matinée de Mareva Marciano. Durant trois jours, l’’ex-Miss Tahiti va enchainer les visites et les rencontres dans les différentes structures accueillants des enfants et adolescents en difficultés. Mareva Marciano n’a jamais caché son engagement social. Lors de son mariage elle a d’ailleurs créé la fondation Mareva et Paul Marciano. Aujourd’hui c’est dans le cadre d’une autre fondation américaine, Heart, que la Miss Tahiti 1990 est de retour. L’objectif est toujours de lutter contre les violences intrafamiliales. Avec ces visites, Mareva Marciano veut faire « un état de la situation et des besoins » pour pouvoir mettre à profit ces relations notamment aux Etats-Unis. « Je n’ai pas de baguette magique » prévient l’ancienne miss mais « j’essaye d’être créative ».

Au foyer d’action éducatif Te Pare, il s’agit d’adolescents délinquants. Pour eux le foyer est « une alternative à l’incarcération ». En ce moment, ils sont huit jeunes, sept garçons et une fille, à avoir été placés au foyer par la justice. La majorité d’entre eux est en rupture avec leur famille qui refuse tout contact. Pour Mareva Marciano, la situation familiale est généralement déclencheuse de troubles chez les adolescents. Très émue par les témoignages du personnel éducatif de Te Pare, elle compte bien travailler également sur ce sujet.

Mareva Marciano a déjà quelques idées pour des actions à mener. En août, elle compte faire venir un psychiatre américain pour rencontrer les jeunes en difficultés. Durant le reste de la semaine, une conférence est prévue à l’assemblée de Polynésie ainsi qu’une rencontre avec les professionnels socio-judiciaires du fenua. Pour l’ancienne Miss, la question est « un travail d’ensemble ».

Article précedent

Shakira vit d'amour et d'eau fraîche avec Gérard Piqué dans le clip "Me Enamore".

Article suivant

Jeux d’Asie – Tahiti s’alignera pour la première fois

3 Commentaires

  1. 16 mai 2017 à 6h11 — Répondre

    C’est bien, tous les efforts sont les bienvenus. EN ce qui concerne le psy américain, je pense que la barrière de la langue va se poser.

  2. Tiare 1
    16 mai 2017 à 9h59 — Répondre

    L’engagement de Mareva Marciano dans des actions sociales sur le Territoire est louable,mais pourquoi faire appel à un psychiatre américain alors qu’on en a plein chez nous?

  3. Therese wheeler.
    17 mai 2017 à 18h04 — Répondre

    Mais oui, qu’elle choisira un psychiatre de Tahiti who is familiar avec la culture.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Mareva Marciano : « Je n’ai pas de baguette magique, mais j’essaye »