ACTUS LOCALESNOUVELLE-CALEDONIEPACIFIQUEPOLITIQUE

Nouvelle-Calédonie : Moetai Brotherson salue une campagne indépendantiste plus rassembleuse

Le député Tavini Moetai Brotherson a lui aussi exprimé sa satisfaction après le deuxième référendum calédonien, malgré le résultat. Il salue une campagne bien menée par les indépendantistes et rejette l’idée de ne pas procéder au 3e référendum.

Pour Moetai Brotherson, la progression du « oui » à l’indépendance de la Kanaky (46,74% des votes, contre 43.33% en 2018) est à mettre au crédit d’une campagne indépendantiste « pragmatique », de terrain. « C’est une grosse satisfaction, même si on aurait préféré passer la barre des 50%, mais ce sera pour le prochain, j’imagine. Ils sont été assez pragmatiques, et ils ont fait preuve de bon sens, c’est-à-dire qu’ils n’ont pas fait de grosse campagne médiatique, mais ils ont parcouru la Nouvelle-Calédonie en long et en large. Ils n’ont pas fait de grands meetings mais ils sont allés de village en village. »

Les indépendantistes, dit Moetai Brotherson, ont également été plus rassembleurs cette fois, en élargissant à d’autres groupes la définition de « Kanak » et en ayant le soutien du Mouvement des indépendantistes océaniens, créé en 2019.

Modifier la 3e consultation ? « Si j’étais footballeur, j’appellerais ça de la triche »

Sur l’idée loyaliste de trouver un moyen de ne pas reposer la même question en 2022, Moetai Brotherson estime « qu’on ne change pas les règles une fois que le jeu a démarré. »

Article précedent

"Réunion très positive" entre Jean Castex et Édouard Fritch

Article suivant

Nouvelle-Calédonie : "Il serait temps que le 3e référendum soit un référendum constructif", dit le ministre Yoann Lecourieux

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Nouvelle-Calédonie : Moetai Brotherson salue une campagne indépendantiste plus rassembleuse