ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Le « grand débat national » encore très flou au fenua

Après avoir indiqué lundi que « le grand débat national tel qu’il est organisé en métropole ne sera pas organisé en Polynésie française au regard du statut d’autonomie du territoire » mais que « les Polynésiens pourront s’exprimer sur la plateforme numérique dédiée », le haut-commissariat a finalement indiqué mercredi que des « modalités de consultation » des Polynésiens pourraient être mises en place et « adaptées » au respect des compétences du Pays.

Alors que le gouvernement central, embourbé dans la crise des « gilets jaunes », a lancé mardi une consultation des Français sur « quatre thèmes qui couvrent des grands enjeux de la nation : la fiscalité et les dépenses publiques, l’organisation de l’Etat des services publics, la transition écologique, la démocratie et la citoyenneté », le haut-commissariat de la République en Polynésie française indiquait lundi que rien n’était encore prévu sur ce sujet à Tahiti.

Tout le problème est que les quatre thèmes précités couvrent majoritairement des compétences du Pays, et non de l’Etat, en Polynésie. « Le grand débat national tel qu’il est organisé en métropole ne sera pas organisé en Polynésie française, au regard du statut d’autonomie du territoire », expliquait lundi le haussariat. « Par contre, les Polynésiens pourront s’exprimer sur la plateforme numérique », poursuit le haut-commissariat. Les citoyens polynésiens qui peuvent d’ores et déjà déposer leur contribution sur le site Internet granddebat.fr.

Pour l’heure, il n’est pas prévu de « cahiers de doléances » dans les mairies, comme en métropole. Mais mercredi, le haussariat indiquait tout de même attendre de Paris les modalités d’une consultation des Polynésiens « adaptée » aux spécificités statutaires locales.

Article précedent

Les primes de bénéfices des salariés exonérés de CST

Article suivant

Des prix, des marges ... et des complots ? - Edito 16/01/2019

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Le « grand débat national » encore très flou au fenua