ACTUS LOCALESSOCIAL

Pas de grèves et pas de prime d’un million à Bora Bora

Des protocoles d’accord ont été signés la semaine dernière entre le syndicat O oe to oe rima et les directions des hôtels Méridien et Intercontinental Thalasso. La confédération a « redéfini sa demande » de mise en place d’une prime d’un million de Fcfp par jour et par employés.

Les protocoles d’accord dans deux établissements hôteliers de Bora Bora, le Méridien et l’Intercontinental Thalasso, ont été signés la semaine dernière entre le syndicat O oe to oe rima et la direction. La confédération syndicale est d’ailleurs revenue sur sa demande de mise en place « d’une prime de motivation à hauteur d’un million de Fcfp par jour ». Il a préféré « redéfinir sa demande » en « une prime qui ne sera donnée qu’à ceux qui n’ont pas été en arrêt maladie ». Mais pour seule réponse la direction a refusé la mise en place de toute nouvelle prime, arguant qu’à Noël l’établissement  avait offert « des bons d’achat dont le montant dépendait du temps travaillé ».

Concernant la demande de O oe to oe rima de mettre en place des indemnités de licenciement économique, les départs à la retraite ou volontaire à hauteur de 100% du salaire brut par année de service, la direction a préféré « appliquer la convention collective » et est « restée sur sa position ».

Article précedent

Zabou Breitman présente "Logiquimperturbabledufou"

Article suivant

Pour ou contre davantage de visibilité de la police dans les rues ? - Edito 28/08/2018

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Pas de grèves et pas de prime d’un million à Bora Bora