ACTUS LOCALESECONOMIE

Réfection des routes, rénovations d’hôtels… Faut-il profiter du confinement pour lancer des travaux ?

Le confinement durera encore au minimum deux semaines, probablement davantage à Tahiti. Et l’activité, notamment dans le secteur touristique, prendra plusieurs mois pour redécoller. Mais la crise, si grave soit-elle, peut aussi engendrer quelques opportunités, estime-t-on, tant du côté des élus que des entrepreneurs.

Aucun embouteillage sur le front de mer de Papeete, si ce n’est lors de contrôles de police. Quelques dizaines de voitures sur les routes secondaires, le calme plat dans les vallées… Jamais le réseau routier n’aura été si peu encombré au fenua. D’après le ministre de l’Équipement, René Temeharo, la période peut être propice à la réfection des routes ou des passerelles, l’élagage des bords de voies et d’autres travaux routiers… « C’est pour ça qu’on invite ces entreprises à ne pas attendre la reprise«  totale de l’activité pour reprendre les chantiers, insiste le responsable, interrogé mardi midi sur le sujet.

Les organisations patronales et professionnelles du BTP, espèrent elles-aussi une reprise rapide des chantiers. Mais elle ne peut d’après elles se faire qu’après une mise au clair de l’organisation du travail avec le gouvernement et les maîtres d’ouvrage. Une fois ces discussions menées, le président de la commission économique du Medef, Frédéric Dock, estime lui aussi que la crise doit ouvrir des opportunités de chantiers. Dans les travaux publics mais aussi dans le privé : « Un des prochains chapitres immédiats à discuter, ça sera le secteur de l’hôtellerie », assure-t-il. Investir, construire, rénover les hôtels… Pour le président de la chambre syndicale des entrepreneurs du BTP, il faut dès à présent préparer la reprise du tourisme mondial.

Un avis qui était aussi partagé, récemment, par le directeur général de la Socredo, Matahi Brothers.

 

Article précedent

La vente d’alcool partiellement rétablie dès lundi 20 avril

Article suivant

Œufs mimosa à l'avocat

2 Commentaires

  1. Jojo
    17 avril 2020 à 11h03 — Répondre

    la réponse est dans la question !

  2. Tahiti boy
    20 avril 2020 à 12h04 — Répondre

    Il faut profiter de l’occasion pour lancer tout les travaux du BTP!! C’est logique. La population ne se plaindra pas (Tout les exemples récurrent qui ont bien ennuyé la populaton:Circulation à plus en finir, gêne sonore, contraintes techniques, ….). La contrainte serait de verbaliser une fois pour toutes les personnes non confiné ceux qui prétexte des conneries pour sortir se baller ou faire du pseudo sport (excuse pour aller voir son amant ou sa maitresse ou aller boire de l’alcool en douce enfin les excuses inutiles quoi).

Laisser un commentaire

PARTAGER

Réfection des routes, rénovations d’hôtels… Faut-il profiter du confinement pour lancer des travaux ?