ACTUS LOCALESECONOMIEEMPLOISOCIAL

Retraites : A Ti’a I mua refuse la pénalité d’âge

©Archives Radio 1

Le syndicat de salariés A Ti’a I mua a exprimé hier son inquiétude sur la mise en application de la réforme des retraites.

A Ti’a I Mua refuse que les salariés ayant atteint l’âge légal de départ à la retraite, mais qui n’ont pas la nouvelle durée de cotisation requise, soient pénalisés. En effet, selon la proposition du gouvernement, un salarié qui atteint l’âge légal de la retraite mais n’a pas les annuités prévues pour une retraite à taux plein verrait sa pension abaissée de 0.5% par trimestre manquant. Or, dit Dimitri Pitoeff, d’après les calculs de son syndicat, les salariés concernés verront leur pension largement amputée.

Autre sujet d’inquiétude pour le syndicat, la constitution du Conseil d’orientation et de suivi des retraites (COSR), qui n’est toujours pas connue. « On a écrit au président. Depuis février, on aurait quand même pu travailler », regrette Dimitri Pitoeff.

Le syndicat demande donc un délai « raisonnable », au-delà du 1er juillet, pour que le COSR puisse donner son avis sur les arrêtés d’application de la réforme.

 

Article précedent

Décès de René Kohumoetini

Article suivant

Fritch confirme la défiscalisation des deux Boeing en réunion publique

1 Commentaire

  1. Francois BAUER
    18 avril 2019 à 9h41 — Répondre

    Les syndicalistes ont appris à faire la grève avant de travailler. C’est pour cela qu’ils appellent les grèves des journées d’action…

Laisser un commentaire

PARTAGER

Retraites : A Ti’a I mua refuse la pénalité d’âge