ACTUS LOCALESSPORTS

Sanquer réplique à Nena qu’il a déjà perdu

© Cédric Valax

© Cédric Valax

La ministre des Sports, Nicole Sanquer, a démenti lundi après-midi les propos de Tauhiti Nena ce weekend sur l’octroi des délégations de service public aux fédérations sportive. Elle appelle le président du COPF à « un plus peu de raison ».

La ministre des Sports, Nicole Sanquer, a démenti lundi après-midi à son ministère les propos tenus par le président du COPF, Tauhiti Nena, ce weekend. Propos qu’elle considère « irrespectueux et mensongers » concernant l’aspect politique de l’octroi des délégations de service public, notamment pour la fédération de boxe anglaise. Elle assure que toutes les procédures ont été respectées et que cette décision n’est pas la sienne, mais bien celle de la « commission technique » dont elle ne fait pas partie. Une commission qui a jugé que la fédération de Tauhiti Nena, qui avait eu pendant ces quatre dernières années la délégation de service public, n’avait pas atteint les objectifs pour son renouvellement. La ministre explique que dans le même temps, la fédération de boxe anglaise présidée par D’Esli Grand-Pittmann avait présentée un « projet novateur » et qu’il répondait plus aux « orientations préconisées par le ministère en terme de politique sportive ».

La ministre des Sports, Nicole Sanquer, dit regretter que Tauhiti Nena intervienne dans ce contentieux avec la fédération de boxe en tant que président du COPF. Une action destinée selon elle à « mettre à mal les relations entre le COPF et le ministère des Sports » alors que le comité devrait, toujours selon Nicole Sanquer, « fédérer autour de lui ».

© Assemblée
Article précedent

Des Chinois s'intéressent au Mahana beach de Moorea

6.VIERGE-HOROSCOPE
Article suivant

Tatauroscope du mardi 08 novembre 2016

3 Commentaires

  1. tupai
    8 novembre 2016 à 7h36 — Répondre

    ho ! la langue de bois de la ministre …bref, on dégage un importun

  2. michel
    8 novembre 2016 à 13h11 — Répondre

    la DSP ce n’est pas un Match , pardi !

    LOLEU ! elle ne fait pas si bien dire, en tant que ministre, c’est elle qui aurait du FEDERER !!! et non DIVISER.

  3. MATA
    8 novembre 2016 à 13h57 — Répondre

    Triste réalité politique que la soit disante victime connait bien pour avoir été et être dans ce milieux. Chacun son tour et on recommence. Des gouvernants? Moi j’appelle ça des écoliers qui se dispute dans la cour de récréation pour une sucette. Allez, vivement que TOUS s’en aille….ils ne comprennent pas ou ne veulent pas comprendre? Non, tout simplement ils nous prenne pour des abrutis et au passage ils nous font CHI..

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Sanquer réplique à Nena qu’il a déjà perdu