ACTUS LOCALESHAWAIKI NUISPORTS

Shell sans pitié dès la 1ère étape de la Hawaiki Nui

La 28ème édition de la Hawaiki Nui s’est élancée de Huahine sous un ciel voilé ce matin. 44,5 kilomètres de course étaient prévus jusqu’à Raiatea et c’est sans surprise l’équipe Shell Va’a emmenée par David Tepava qui a remporté cette première étape en 3h et 18 minutes et 51 secondes. OPT termine deuxième à sept minutes des champions en titre. Air Tahiti complète le podium à presque dix minutes des vainqueurs du jour.

Shell n’aura laissé que des miettes à la concurrence lors de la première étape de la Hawaiki Nui Vaa 2019. L’équipe d’Albert Moux a pris les commandes après vingt minutes de course à la sortie de la passe de Raiatea pour ne plus jamais la lâcher. Shell a littéralement écrasé ses adversaires, comptant plus de 500m d’avance sur ses premiers poursuivants à la mi-course. Après 2h40 de course, l’écart monte à plus d’1,5 kilomètre d’avance. Il émane de cette équipe une sensation de puissance, de maîtrise de la houle et de la glisse au point de paraître imbattable. Derrière, OPT n’a pas été inquiété à la deuxième place mais une belle lutte a eu lieu pour compléter le podium entre Air Tahiti Va’a et EDT Va’a. C’est finalement Air Tahiti qui termine troisième, à dix minutes de Shell Va’a.

Cette année la procédure de départ a été modifiée et c’est une grande première, la course est partie à l’heure à 7h40 précises. Les conditions météorologiques voilées ont été bénéfiques aux rameurs qui subissent moins la chaleur pendant l’effort. Demain 26 kilomètres d’efforts sont au programme pour la deuxième étape entre Raiatea et Tahaa. Le départ de la course est prévu à 10h10 pour les seniors. Les femmes, les juniors et les handisports entrent en lice jeudi matin également. Si Shell poursuit sur ce rythme, le suspens de la Hawaiki Nui pourrait définitivement disparaître dès jeudi midi.

Article précedent

La COP25 aura-t-elle lieu ?

Article suivant

Beach Soccer : rencontre amicale entre les Tiki Toa et les USA

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Shell sans pitié dès la 1ère étape de la Hawaiki Nui