ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

Stop au gaspillage alimentaire dans la restauration !

La CCISM recherche des restaurateurs volontaires roulottes, snacks ou restaurants, pour la mise en place d’un programme de lutte contre le gaspillage alimentaire. Ces actions devraient avoir lieu entre février et avril 2020 et auront pour objectif de mettre en place des solutions pour diminuer les déchets alimentaires. La réduction de ce gaspillage alimentaire répond à un triple enjeu environnemental, économique mais surtout éthique et social alors qu’une crise alimentaire mondiale menace les prochaines décennies.

En collaboration avec l’Ademe, la CCISM lance une action visant à réduire le gaspillage alimentaire dans le secteur de la restauration. Pour se faire une idée, il représente 1 milliard 400 millions de tonnes en France chaque année. Réduire ce gaspillage répond à un triple enjeu, notamment sur le plan environnemental. Il représente chaque année le niveau de gaz à effets de serre émis par un pays dont le niveau d’activités serait situé au troisième niveau mondial, après la Chine et les États-Unis. De nombreuses ressources naturelles sont gaspillées, à commencer par l’eau. Sur le plan économique, le gaspillage alimentaire coûte cher et se répercute inévitablement sur le pouvoir d’achat des consommateurs. Enfin sur le plan éthique et social, gaspiller la nourriture n’est pas acceptable avec l’épuisement des ressources qui fait craindre une crise alimentaire mondiale. Sans compter qu’à l’échelle locale, nombreux sont ceux à ne pas avoir accès librement et régulièrement à la nourriture.

L’intérêt pour les restaurateurs, en réduisant les déchets alimentaires, est de gagner des points de marge et d’améliorer l’image de l’établissement tout en participant activement à la préservation de l’environnement. Tous les établissements sont ciblés, aussi bien les roulottes, les snacks que les restaurants. Des pesées, des statistiques, des audits et la mise en place de solutions pour réduire ses déchets seront proposés. La CCISM recherche activement des établissements volontaires pour bénéficier d’un accompagnement individualisé avec un expert international du cabinet François Tourisme Consultants. Les actions auront lieu entre février et avril 2020. La rencontre avec l’expert s’étalera sur 2 ou 3 heures au mois de février, et les pesées seront effectués sur une dizaine de jours. Les restaurateurs intéressés peuvent contacter la CCISM par mail à l’adresse [email protected] ou par téléphone au 40 47 27 47.

Article précedent

Jean-Marc Mocellin choisi pour diriger Tahiti Tourisme

Article suivant

Les vœux d’Édouard Fritch à la presse : les réseaux sociaux en question

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Stop au gaspillage alimentaire dans la restauration !