ACTUS LOCALESECONOMIETRANSPORTS

Terevau : le gouvernement « est tout à fait ouvert à la négociation »

Le gouvernement a présenté mercredi en conseil des ministres une communication relative à l’affaire qui oppose la Polynésie française à la SNGV2 Moorea qui exploite le Terevau.

Le communiqué retrace l’historique de l’affaire et souligne que la SNGV2 Moorea a obtenu et respecté un échéancier sur les quelques 10 millions de Francs que devait la société pour avoir « visé à tort une position douanière. » La dernière échéance a d’ailleurs été réglée le 9 avril.

En revanche, la société avait refusé la transaction proposée par la Direction des droits indirects sur le montant de la pénalité qui s’ajoutait aux droits et taxes à payer. Mais le gouvernement indique que depuis « la société a souhaité rouvrir les discussions en vue d’une transaction sur le montant de la pénalité dont le paiement éteindrait le contentieux. »

En conclusion, selon le communiqué, « le gouvernement tient à rassurer. Il est tout à fait ouvert à cette négociation qui avait été proposée dès 2014. Il n’entend absolument pas mettre en difficulté une société à laquelle il vient d’accorder le bénéfice de la défiscalisation pour l’achat d’un nouveau navire. Une issue rapide et consensuelle devrait donc être trouvée rapidement mettant fin à ce contentieux. »

Lire aussi :

https://www.radio1.pf/lamende-astronomique-qui-menace-le-terevau/

https://www.radio1.pf/le-ferry-a-34-milliards-de-terevau-obtient-sa-defisc/

 

 

Article précedent

Beach Soccer – Festival des îles : Les Tiki Tama battent les Green Warriors 6-4

Article suivant

Le parlement néo-zélandais durcit la loi sur les armes

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Terevau : le gouvernement « est tout à fait ouvert à la négociation »