ACTUS LOCALESLÉGISLATIVES 2017POLITIQUE

Tina Cross : « Au Pays qui vous fit naître, vous devez le respect »

A quelques jours du premier tour des législatives, Radio 1 et Tiare FM vous aident à découvrir ou redécouvrir chacun des 27 prétendants à la députation. Portrait de la candidate Tavini dans la deuxième circonscription, Valentina Cross.

Valentina Hina Ebb, épouse Cross, plus connue sous le nom de Tina Cross est mariée. Elle a 52 ans, deux filles et sept mootua. Secrétaire de direction de formation, Tina Cross a grandi dans la politique, puisque son père, Tinomana Ebb, qu’elle considère d’ailleurs comme son mentor, a été tavana de Teva i uta et a siégé pendant près de 20 ans à l’assemblée, dont un an en tant que président de l’institution. Valentina Cross a marché dans les pas de son père, puisqu’elle a été tavana de Teva i uta entre 2008 et 2014 et siège depuis douze ans à l’assemblée. Valentina Cross a « un ancrage très fort sur (sa) terre de Mataiea ». Elle confie avoir un lien particulier avec la source Vaima et notamment avec les anguilles qui s’y trouvent. Rien d’étonnant, puisque c’est son taura, son animal protecteur, et que ces dernières viennent se frotter à elle dès qu’elle entre dans l’eau. « Il faut le voir pour y croire », dit-elle. Pour les législatives, Valentina Cross est fière de représenter son clan « Na Teva e va’u » dont le pilier est Tetufera.

Portrait chinois :

Si j’étais un animal : Un chien.

Si j’étais un évènement : La fête d’indépendance de Maohi nui.

Si j’étais un lieu : La source Vaima à Mataiea.

Si j’étais une légende politique : Nelson Mandela.

Mon livre de chevet : Nelson Mandela, The fight for freedom (Julia Wall).

Mon mentor : Mon père.

Ma devise : « Au pays qui te fit naître, tu dois le respect, c’est ton parent. Tous doivent regarder leur montagne, c’est l’Honneur de votre naissance. » (Tetuna’e).

Ce qui me révolte en politique : La corruption, les méthodes mafieuses.

La raison de votre engagement en politique : Le complot contre Pouvanaa au nom de la raison d’Etat. L’installation du CEP en Polynésie, alors que, de par l’expérience acquise au Sahara et des informations reçues des USA sur leurs essais dans le Nevada, la France avait parfaitement connaissance des dangers liés aux essais nucléaires. Le général de Gaulle a pourtant sciemment pris la décision de sacrifier le peuple ma’ohi sur l’autel des intérêts de la France.

Ce que vous détestez en politique : La lâcheté.

La valeur qui vous décrit le mieux : Le courage.

La citation qui vous ressemble : « souris à la vie, et la vie te sourira »

Situation familiale : mariée 2 enfants.

PDF1
PDF2
[/su_carousel][/su_slider]

Article précedent

Pascal Pique : « L’Europe est à l’origine des défaillances de la Polynésie française »

Article suivant

Tatauroscope du jeudi 25 mai 2017

2 Commentaires

  1. Teina
    25 mai 2017 à 8h28 — Répondre

    Vivement que tu sois Tavana de Mataia Papeari car l’actuel est nul à chier, incompétent et super menteur

  2. Chaval
    26 mai 2017 à 6h37 — Répondre

    Tina la girouette, cette femme est un peu secouée, je me souviens il y a quelques années elle avait envoyé sur les roses le Tavini, on ne sait jamais trop ce qu’elle a dans la tête.
    Et vas-y elle se prend pour Nelson Mandela, ça vous rappelle quelqu’un ?
    « …sacrifier le peuple ma’ohi… » ? A mon avis elle a été irradié et ça se voit dans son regard, elle a vraiment le regard de quelqu’un qui a été sacrifié.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Tina Cross : « Au Pays qui vous fit naître, vous devez le respect »