ACTUS LOCALESCOMMUNESECONOMIEENVIRONNEMENTSOCIÉTÉ

Un tiers des déchets recyclables est réellement capté

© Archives Radio 1

Selon une étude de caractérisation du contenu de nos poubelles collectées par les communes de Tahiti et Moorea, menée entre septembre et octobre 2020, la production des bacs gris est en baisse, celui des bacs verts en hausse, mais la marge de progression sur le tri est encore importante.

Les bacs gris sont en baisse tandis que les bacs verts et les déchets encombrants sont en hausse. Une bonne nouvelle de l’étude de caractérisation du contenu de nos poubelles, qui fait une autre constatation : la baisse de la qualité du tri des déchets qui, toutefois, reste bonne (plus de 80% de taux de conformité). Ces résultats de l’étude de caractérisation du contenu des bacs verts, des bacs gris et des déchets encombrants collectés par les communes de Tahiti et Moorea (excepté Faa’a), menée en collaboration avec Fenua ma, ont été présentés ce mercredi en conseil des ministres. Benoît Layrle, directeur général de Fenua Ma, s’est dit « très satisfait ».

Dans le détail, la production des bacs gris baisse de 23% depuis 2011, liée essentiellement à une baisse importante des putrescibles (-63 kg/hab./an), dont les déchets verts (-60 kg/hab./an). Quant aux quantités collectées dans les bacs verts, elles augmentent de 14% depuis 2011, principalement grâce à une augmentation des emballages (plastiques, métalliques et cartons) mais l’étude note une baisse de la qualité́ du tri qui reste toutefois bonne (plus de 80% de taux de conformité). Les quantités de verre collectées augmentent très fortement de 60%, tout comme les encombrants collectés (+21,5%) constitués principalement de ferrailles et de déchets d’équipement électriques et électroniques. Concernant les quantités de verre, Benoît Layrle précise qu’une progression est encore possible si Fenua Ma trouve de nouveaux lieux attractifs de dépôts. Mais il faut réussir à convaincre des commerçants de céder une partie de parking pour cet équipement et ce n’est pas facile à cause de l’incivisme : certaines personnes continuent à ne pas mettre les verres dans le contenant mais laissent traîner des cartons ou des sacs remplis de ces verres…

Les bacs verts captent 1/3 des déchets recyclables et la collecte de verre 2/3 du gisement. Les marges de progression restent importantes dans le bac gris, est-il noté en conclusion dans le compte-rendu du conseil des ministres. Effectivement, Benoît Layrle explique que si chacun se concentrait sur les grandes familles récupérées dans les bacs verts (carton et papier, boites aluminium, contenants en plastiques, etc), cela permettrait d’augmenter la collecte mais les communes doivent aussi améliorer leur collecte.

« Le geste du tri est intégré mais il faut être sérieux sur les contenants et le planning des collectes », précise le directeur général de Fenua Ma. L’objectif du syndicat reste la baisse des déchets organiques dans le bac gris, avec le développement du compostage individuel et également la sensibilisation au gaspillage alimentaire. Les produits alimentaires non consommés (légumes, viande, poisson…) composent 10% du bac gris. Des familles dépensent donc de l’argent pour des produits qui finissent à la poubelle…

Avec communiqué

doctoriales
Article précedent

Doctoriales : mettre en avant la recherche polynésienne

Article suivant

LIVE FACEBOOK | AS Dragon vs AS Venus

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Un tiers des déchets recyclables est réellement capté