ACTUS LOCALESECONOMIETRANSPORTS

Un vol Papeete-Auckland-Papeete 100% fret

Fret avion

Le 24 mars dernier, Jaff-Express avait affrété un appareil Air New Zealand. Le prochain vol 100% cargo sera opéré par un appareil Air Tahiti Nui ©Jaff-Express

Après un premier vol le 24 mars, Jaff-Express organise un deuxième vol 100% cargo, avec un appareil normalement dédié à la ligne commerciale, ce jeudi 15 avril. L’idée : rouvrir la ligne Papeete – Auckland aux entreprises et aux particuliers qui ont besoin de faire passer du fret.

Jaff-Express est une toute jeune société, née au début de l’année, arrivée à pic. Alors que les vols commerciaux sont à l’arrêt et que le fret bouchonne dans les ports, l’entreprise affrète des avions commerciaux pour des vols cargo et ainsi refaire passer le fret entre Papeete et Auckland, dans un sens comme dans l’autre. « Il n’y avait pas de vol depuis mars 2020, toute la marchandise passe par bateau mais les délais sont très longs, il y a des embouteillages », résume Alexandra de Jaff-Express. Le 24 mars, un premier avion de la compagnie Air New Zealand est affrété. La société travaille directement avec les transitaires qui réservent des espaces dans l’avion pour exporter ou importer de la marchandise. « Ce premier avion n’était pas plein mais on a pu constater qu’on répondait à un besoin. Il y a eu de la demande et ça a bien marché. » Beaucoup de colis bloqués ont ainsi pu être rapatriés sur Tahiti. Un client a même réussi à faire transiter sa marchandise coincée à Los Angeles jusqu’à Auckland pour ensuite l’embarquer sur le vol Jaff-Express et la retrouver à Tahiti. Le prochain vol du même genre est prévu ce jeudi 15 avril, toujours vers Auckland, cette fois avec un appareil d’Air Tahiti Nui. Départ de Papeete à 10h et retour à 22h35.

« Pour la métropole, il y a toujours les vols de continuité territoriale alors que pour la Nouvelle-Zélande, il n’y avait plus aucune liaison aérienne. C’était important de débloquer cette ligne car c’est également le lien avec l’Asie. » Sans cette liaison, pas possible de fonctionner pour certaines entreprises : elles attendaient du matériel, des fournitures… C’est également une solution pour les entreprises locales qui vivent des exportations. Si le fret est plus cher qu’habituellement, la direction de Jaff-Express assure que cela vaut le coup : « Beaucoup d’entreprises étaient bloquées, certaines ne pouvaient plus travailler. Ces vols les dépannent. » Sur l’aller, ce sont les entreprises de cosmétiques qui ont pu enfin exporter leurs produits. La Poste néo-zélandaise a également utilisé le service.

Une fois la situation normale rétablie, Alexandra explique que la société s’adaptera aux besoins et proposera peut-être autre chose en fonction des demandes des clients. « Aujourd’hui, nous sommes là pour rétablir cette liaison qui nous manque cruellement et nous isole encore plus. » Il n’y a pas de restrictions de taille ou de poids au niveau des colis. Les particuliers doivent se rapprocher de l’OPT ou d’un transitaire pour espérer profiter de ces vols cargos.

Article précedent

Patrick Capolsini réélu président de l'UPF

répondeur
Article suivant

Répondeur de 6:30, le 14/04/21

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Un vol Papeete-Auckland-Papeete 100% fret