ACTUS LOCALESSOCIAL

Une expo-vente par des SDF à Paofai

© Vaite Urarii Pambrun

Plusieurs sans domicile fixe (SDF) participeront à partir du 4 juillet à des ateliers d’expositions ventes de produits artisanaux dans le parc Paofai. Une opération organisée par l’association Te Torea qui permet aux sans abris de se réinsérer dans la société et de mettre en avant leur professionnalisme et leur savoir faire.

L’association « Te Torea » lance mercredi un nouveau projet solidaire avec comme acteur principaux, les sans domicile fixe. Tout au long du mois de juillet et à raison de trois jours par semaine entre 16 et 20 heures (mercredi, jeudi et vendredi) les sans abris vendront des produits artisanaux, comme de la nacre gravée, des tableaux de sable ou encore des tifaifai dans le parc Paofai sous le fare pote’e «Toata ». Ils seront accompagnés par un public porteur d’un handicap physique, suivi par l’association Taatira’a huma tahiti iti.

Yasmina Taerea, la présidente de l’association Te Torea souhaite faire de cet événement un outil de réinsertion professionnel et social pour cette population souvent marginalisée. « Ce n’est pas une opération nouvelle, on repère les compétences et les capacités de certains sans abris, certains savent coudre, d’autres tresser, donc on essaie de développer des opérations pour que leur travail soit mis en valeur afin que leur savoir faire soit montré à tout le monde ».

Les SDF seront commerçants mais aussi fabriquants puisqu’ils confectionneront des colliers de coquillages  et tresseront des paniers en paeore. Des démonstrations qui permettent aux SDF de « retravailler leurs estimes de soi et leurs images en société » puisque l’un des objectifs de l’association est de redonner confiance à ceux qui vivent dans la rue depuis un certains temps. Ils ont besoin pour cela d’être accompagnés, c’est pourquoi un éducateur sera présent lors de la vente des produits locaux. L’association Te Torea prône un accompagnement sur le long terme, comme le précise Yasmina Taerea.

Cette opération permet à l’association de récolter des fonds qu’ils pourront réinvestir dans l’achat de matière nécessaire à la confection des produits vendus par les SDF. Une deuxième part des bénéfices sera reversée aux sans-abris comme le précise la présidente de l’association.

A l’issu du mois, il sera temps d’effectuer un « bilan afin de voir si ça a été positif pour le public. Cette opération doit pousser les SDF à entretenir une discussion avec les habitués du parc Paofai car le parc brasse toute la société, on peut y croiser un avocat comme un vendeur », conclut Yasmina Taerea.

L’association espère bien faire prospérer cette opération tout au long de l’année en fonction de l’arrivée des croisiéristes sur le fenua.

Article précedent

Les 12,5 millions du Loto pour un retraité de Punaauia

Article suivant

Un mois de juillet sans plastique

1 Commentaire

  1. […] à tout le monde », explique Yasmina Taerea, Président de l’association Te Torea, au micro de Radio 1. A partir de ce mercredi 4 juillet, des SDF vont exposer et vendre les objets artisanaux qu’ils […]

Laisser un commentaire

PARTAGER

Une expo-vente par des SDF à Paofai