ACTUS LOCALESMISS TAHITINOUVELLE-CALEDONIESOCIÉTÉ

Vaimalama Chaves fait la promo d’un sex toy : les internautes adorent

Dans un post Instagram, Vaimalama Chaves vante les mérites d’un « masseur clitoridien sonique » et d’une coupe menstruelle. Carton plein pour la Miss France 2019 avec 12 880 « likes » pour cette vidéo très appréciée. En parallèle, sa participation à l’élection Miss Nouvelle-Calédonie lui a valu une précieuse place en quarantaine, suscitant la polémique sur le Caillou. 

Depuis hier Vaimalama Chaves défraie gentiment la chronique avec la vidéo qu’elle a postée sur son compte Instagram. Sur un ton pétillant, l’ancienne Miss France fait la promotion de deux produits pour « profiter d’un temps rien qu’à vous ». Dans l’air du temps, la jeune femme qui a toujours plu pour son franc-parler et son authenticité fait l’unanimité chez ses followers, et suggère même l’utilisation des jouets pour adultes afin de soulager les règles douloureuses. Certains commentaires pleins de reconnaissance la remercient « d’avoir osé briser ce tabou avec classe ». Une occasion supplémentaire de « parler du plaisir féminin », et masculin par ailleurs.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Vaimalama (@vaimalamachavesoff)

Une place en quarantaine justifiée par le comité Miss Nouvelle-Calédonie 

La délicate situation sanitaire de la Calédonie amène les polémiques à monter plus facilement, un peu comme en Polynésie. Un article des Nouvelles Calédoniennes explique que Vaimalama est en séjour dans un hôtel ou, dit autrement, en quarantaine imposée pour motif impérieux. Car oui, elle est en voyage professionnel, pour être membre du jury de l’élection de Miss Nouvelle-Calédonie le 21 août prochain. C’est une obligation pour le Comité calédonien, lié par un contrat avec Miss France, qui se défend et souhaite « apporter de la légèreté dans cette conjoncture économique compliquée ».

Dans le même article Kira Néris, fondatrice du collectif des Néo-Calédoniens bloqués dans le monde, saisit l’occasion pour dénoncer des « différences de traitement » dont jouiraient certaines personnes, sans toute fois y inclure Vaimalama Chaves.

Article précedent

Covid : la Polynésie sur la liste rouge pour les voyageurs américains

Article suivant

Le couvre-feu rétabli mercredi à minuit

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Vaimalama Chaves fait la promo d’un sex toy : les internautes adorent