ACTUS LOCALES

Violences sexuelles et inceste dans la ligne de mire de l’État

Une Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (CIIVISE) se mobilise pour la protection des victimes. Lancée par le secrétaire d’État chargé de l’enfance et des familles, Adrien Taquet, ce comité a pour but de recueillir la parole des victimes devenues adultes aujourd’hui, afin de construire une politique publique de protection. Une ligne téléphonique est dédiée aux Outre-mer.

Dans un contexte de libération de la parole des victimes, le dispositif de l’État prévoit deux lignes d’écoute pour permettre à ces dernières de témoigner. Une ligne téléphonique est disponible en métropole mais également en outre-mer. Il est également possible de témoigner par mail. Au bout du fil, les victimes trouveront un accompagnement auprès d’écoutantes et d’écoutants qui travaillent pour le Collectif féministe contre le viol (CFCV) ou SOS Kriz, des associations spécialisées. 

La commission mentionnée plus haut est composée d’experts, de victimes et d’associations de victimes. À partir des témoignages recueillis, l’organisation espère pouvoir identifier et trouver des solutions pour améliorer la protection des enfants contre ces violences. Pour rappel, chaque année, c’est au moins 160 000 enfants qui sont victimes de violences sexuelles, et notamment d’inceste en France.

Un suivi des victimes au fenua 

En Polynésie française, des pôles d’aide aux victimes mineures existent. La cellule, Te Rama Ora, liée à l’Association polyvalente d’action judiciaire (APAJ), apporte un soutien gratuit aux victimes et en toute confidentialité. Le travail de cette équipe est d’écouter et d’accompagner les victimes d’une infraction pénale, ce qui comprend les violences sexuelles, dans leurs démarches judiciaires.

Les jeunes victimes peuvent aussi trouver du soutien et des conseils auprès des Maisons de l’enfance – Fare Tama Hau dispatchées dans plusieurs communes du territoire.

Pour témoigner auprès de la CIIVISE : 

Le site de la commissions : https://www.ciivise.fr/

Les lignes téléphoniques :

En métropole au 0 805 802 804

En outre-mer au 0 800 100 811

Email : [email protected]

Pour trouver conseil sur le fenua : 

Te Rama Ora – APAJ :  +689 40 43 20 41

Les maisons de l’enfance : 

Tél : 40 50 78 85 – Email : [email protected]

Maison de l’Enfance de Punaauia

Tél : 40 50 67 70 – Email : [email protected]

Maison de l’Enfance de Taravao

Tél : 40 50 67 75 – Email : [email protected]

Maison de l’Enfance de Uturoa (Raiatea)

Tél : 40 60 20 00 – Email : [email protected]

Maison de l’Enfance de Taiohae (Nuku-Hiva)

Tél : 40 92 00 74 – Email : [email protected]

Avec communiqué

Article précedent

La minute de l entrepreneur 12/10/21

Article suivant

Un homme disparu en mer entre Raroia et Takume

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Violences sexuelles et inceste dans la ligne de mire de l’État