ACTUS LOCALESECONOMIE

110 500 comptes Facebook à Tahiti et Moorea

La population fait sa transition numérique. D’après une étude rendue publique par la DGEN, 94% des personnes résidant aux îles du Vent ont un téléphone portable, et 70% des habitants de l’archipel ont un ordinateur portable. Connectés à Internet, ils se rendent principalement sur les réseaux sociaux, et notamment sur Facebook – 110 500 comptes sont répertoriés rien qu’aux îles du Vent !

Les ménages polynésiens sont-ils bien équipés ? Que font-ils sur Internet ? Qu’achètent-ils en ligne ? Voilà quelques-unes des questions que s’est posée la Direction générale de l’économie numérique (DGEN). Pour y répondre, une enquête a été réalisée par les équipes de OCA et Alvea Consulting, entre avril et juillet dernier, sur un échantillon de 1 124 individus sur l’ensemble de la Polynésie française.

Les résultats ont été annoncés lors de la journée Smart Polynesia, mardi, à Punaauia. Premier enseignement : 66% des habitants des îles du Vent ont un smartphone et on note une nette augmentation de l’équipement des 11-14ans – 57% d’entre eux ont un téléphone portable en 2017, contre 42% en 2013. Les Polynésiens sont de plus en plus mobiles et délaissent l’ordinateur fixe (-11% en l’espace de quatre ans) au profit de l’ordinateur portable (+6%) et surtout de la tablette (+15%).

40% de la population polynésienne en 3G ou 4G

Sur l’ensemble de la Polynésie française, 75% des ménages ont aujourd’hui accès à l’Internet fixe. L’Internet mobile est moins répandu – 40% de la population a un abonnement qui lui permet de profiter de la 3G, voire de la 4G. Une majorité des gens se connectent tous les jours. C’est même le cas de 73% des internautes aux îles du Vent. Et les plus jeunes sont bien présents : 57% des enfants de moins de 11 ans utilisent Internet. Chez les 11-14 ans, on atteint le chiffre de 92% dans l’archipel le plus peuplé du fenua.

Les internautes utilisent Internet avant tout pour aller sur les réseaux sociaux (60% s’y connectent tous les jours aux IDV), puis pour consulter leurs messages – la messagerie instantanée progresse aux dépends de la boîte email classique. Facebook est de loin le réseau social préféré des Polynésiens : 86% des internautes ont un compte. Instagram fait une percée dans le paysage avec près de 38 000 personnes inscrites aux IDV. En revanche, Twitter, TripAdvisor et Airbnb ne décollent pas.

Seules 5% des entreprises polynésiennes disposent d’un site Internet

Cette étude permet aussi de constater que l’e-commerce est entré dans les usages polynésiens : 30% des internautes affirment acheter très régulièrement en ligne et 66% le font de manière occasionnelle (au moins une fois par an). Le prix est la principale motivation de ces acheteurs mobiles.

Si les ménages sont connectés, on ne peut pas en dire autant des entreprises. En effet, 47% d’entre elles ne sont pas informatisées ! Seules 5% des entreprises polynésiennes disposent d’un site Internet et même sur les réseaux sociaux, qui demandent un investissement moindre, elles se font discrètes, seulement 20% d’entre elles sont présentes sur un réseau social au moins (Facebook, dans la majeure partie des cas).

Article précedent

Cancer : n'ayons pas peur des mots ... - Edito 06/12/2017

Article suivant

4 tonnes de fret et 800 kg de courrier sur Air France

2 Commentaires

  1. Uu
    7 décembre 2017 à 8h19 — Répondre

    Logique, à l’heure ou tout est gtatuit (publicité sur facebook par exemple), je ne vois pas pourquoi les commerçants vont casquer encore pour avoir un site dont certains voire tous payant dont ils ne sont pas sur de le rentabiliser à court ou moyen terme

  2. 16 décembre 2017 à 6h18 — Répondre

    Effectivement UU, pourquoi payer une « pseudo » visibilité à des coûts pharaoniques, si le site ne propose pas de services ? Facebook est votre ami…

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

110 500 comptes Facebook à Tahiti et Moorea