ACTUS LOCALESJUSTICE

40 mois ferme pour de nouvelles provocations du fiché S de Nuutania

L’un des trois détenus « fiché S » de Nuutania comparaissait de nouveau devant le tribunal correctionnel, lundi après-midi, pour avoir une fois de plus frappé et menacé un surveillant pénitentiaire avant de saccager sa cellule. Déjà condamné pour ces mêmes faits en septembre dernier, le détenu radicalisé a été condamné à passer 40 mois supplémentaires en prison.

C’est un détenu peu ordinaire et bien connu du tribunal qui était jugé lundi après-midi en comparution immédiate. L’un des trois détenus « fiché S » de Nuutania était une nouvelle fois accusé d’avoir frappé et menacé un surveillant pénitentiaire. Il avait déjà été condamné en septembre dernier à six mois d’emprisonnement ferme pour des faits similaires. Jeudi dernier, dans la cour de la prison, le détenu radicalisé a frappé l’un de ses codétenus pour une histoire de match de foot. Un surveillant est alors intervenu pour demander aux deux détenus de quitter la cour. Mais le prévenu a refusé, puis s’est attaqué au gardien à coup de pied et coups de poings. Il aura fallu trois surveillants pour venir à bout du détenu en furie. Une fois dans sa cellule dans le quartier disciplinaire, le détenu a alors détruit le mobilier. Deux jours plus tard, il a proféré des menaces à l’encontre du même surveillant : « Un jour je vais sortir et je vais te tuer toi, ta femme et tes enfants, et tous ceux qui ont sali l’islam »… Le détenu est incarcéré à Nuutania depuis mars 2015 où il cumule les provocations de ce type. Lundi après-midi, il a utilisé la même ligne de défense qu’en septembre dernier, affirmant vouloir le respect des gardiens qui se moquent de sa religion. Le procureur de la République, Hervé Leroy, a requis 40 mois de prison pour « rappeler qu’il faut respecter celui qui porte l’uniforme et qui représente nos valeurs et nos décisions ». Des réquisitions suivies par le tribunal. Le détenu « fiché S » de Nuutania passera donc 40 mois supplémentaires en prison.

Article précedent

Il fracture le nez d'un colonel de gendarmerie sur un contrôle routier à Faa'a

Article suivant

Sept minutes pour convaincre avec Maëlle Mercier

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

40 mois ferme pour de nouvelles provocations du fiché S de Nuutania