ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Armelle Merceron raccroche aussi la politique

©Cédric Valax

Après Jacqui Drollet,  c’est au tour de l’élue RMA à l’assemblée, Armelle Merceron, de raccrocher la politique et de se mettre à la retraite pour profiter notamment de sa famille et s’investir dans le milieu associatif.

Professeur agrégée d’économie, Armelle Merceron a enseigné pendant près de 20 ans, dont 2 ans au collège La Mennais et 17 ans au Lycée professionnel de Taaone. C’est en 1996 qu’elle a fait son entrée en politique. « On est venu me chercher et de fil en aiguille  j’ai fais plein de choses », dit-elle. Elle a d’abord été recrutée en tant que conseillère technique auprès du ministre de la Solidarité dans le cabinet de sa soeur, Béatrice Vernaudon. Deux ans plus tard, Armelle Merceron a été nommée chef du service des Affaires sociales. Elle a ensuite assumé de 2001 à 2004 les fonctions de ministre de la Santé et de la Fonction publique, puis de l’Education. Armelle Merceron a aujourd’hui décidé de quitter le monde de la politique pour s’occuper plus de sa famille et, pourquoi pas, d’associations.

L’élu RMA dit n’avoir aucun regret concernant son parcours politique. « Cela m’a beaucoup enrichi professionnellement », affirme-t-elle, même si Armelle Merceron voulait « retourner au lycée » pour ensuite pouvoir en diriger un. « J’avais posé mon dossier de candidature mais je n’y suis jamais retournée ».

Article précedent

Le Pays doit payer ses 282 millions à Fenua Ma

Article suivant

Une loi anti-piratage au Fenua - Edito 17/10/2017

7 Commentaires

  1. Warning sign
    17 octobre 2017 à 18h35 — Répondre

    Ouahhhhhhhhh avec un peu de chance Gaston et Oscar vont être touchés par la grâce 🙂

  2. HIRINAKE
    17 octobre 2017 à 20h24 — Répondre

    Bon debarras les deux frangines qui se sont succedees aux Affaires Sociales elles ont fait quoi ? quand on voit dans quelle situation le social est en dessous du niveau de la mer.
    Le comble Armelle comme sa soeur Beatrice ….meme pas honte !
    Personne ne vous regrettera Armelle

  3. Teina
    18 octobre 2017 à 4h50 — Répondre

    Oui Hirinake, les soeurs Coppenratd ont été un désastre politique, ont rendu stérile le médico-social. Je fais péter tout de suite une bouteille de champagne pour fêter leur disparition

  4. HERE
    18 octobre 2017 à 6h14 — Répondre

    Armelle a beaucoup fait pour les familles Et pour la Polynésie. Son engagement a toujours été sincère, et c’est une grande travailleuse. Bien au contraire, nous perdons énormément avec son départ. Arrêtons de penser que les politiques sont tous pourris. Heureusement que non ! Insupportable ces commentaires stupides qui n’ont d’autres motivation que de leur vomir dessus en permanence. Merci Armelle

  5. Tiare 1
    18 octobre 2017 à 11h02 — Répondre

    Cette dame a l’air très gentille, ce que je retiens d’elle c’est qu’elle a fait sa carrière politique en faisant le kangourou d’un parti à un autre,comme tant d’autres…

  6. PAVLOVA
    18 octobre 2017 à 13h43 — Répondre

    Il ne manque plus que Maiana Bambridge pour faire le parfait trio de parvenues de ce pays: Armelle – Beatrice – Maiana….on respecte l’ordre alphabetique elles ont toutes une cuillerre en or dans la bouche…

  7. leon Ceran-Jérausalémy
    18 octobre 2017 à 15h42 — Répondre

    Belle exemple de probité, merci Armelle pour tout ce que tu as apporté durant ces années d’exercice au service de notre pays !

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Armelle Merceron raccroche aussi la politique