ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Blocs opératoires fermés: le CHPF va recruter en métropole

© Radio 1

Nous vous en parlions en début de semaine, deux blocs opératoires sur les huit disponibles à l’hôpital du Taone étaient fermés, faute de personnel infirmier qualifié. Pour pallier rapidement à ce problème, le ministère de la santé via le CHPF va recruter deux voir trois infirmiers spécialisés en métropole. Ainsi et si les postes trouvent preneurs, un bloc, sur les deux actuellement inutilisés, pourrait rouvrir.   

Une réunion a eu lieu mardi dernier entre les centrales syndicales du CHPF de Taaone et le ministre de la santé Jacques Raynal. Au centre de leurs discussions, le recrutement d’infirmiers spécialisés mais aussi la réouverture des deux blocs fermés sur les huit existants. Le ministre de la santé a annoncé que finalement des recrutements allaient être programmés. Il affirme que « ce n’est pas si simple que cela (…) mais j’ai bon espoir qu’on ait les personnels suffisants ». Ce recrutement dans l’urgence ne va pas régler définitivement le problème puisque le CHPF devrait encore perdre du personnel spécialisé d’ici la fin de l’année, suite au départ à la retraite de plusieurs infirmiers.

Le ministre de la santé affirme que ce « n’est pas un problème de gestion de personnel », mais bien un problème d’attractivité quant à la fonction d’IBODE, infirmier de bloc opératoire. Il propose, comme les centrales syndicales le demandaient, de revoir le statut de ces derniers afin de régler définitivement le problème.

Article précedent

Chutney de melon

Article suivant

Conférence environnementale du Pacifique :Les élus communaux face à la gestion de l'eau

3 Commentaires

  1. Iritahua
    29 septembre 2017 à 6h16 — Répondre

    Le ministère de la santé, un ministère à dissoudre.

  2. TEIHO
    29 septembre 2017 à 6h32 — Répondre

    QUEL CINEMA!

  3. Teina
    29 septembre 2017 à 8h40 — Répondre

    Le politique ne sait pas discuter avec le milieu hospitalier. Il se couche devant chaque rhume (revendication) syndical. Jeter l’argent public par la fenêtre est une spécialité ministérielle de la santé. 70% des dépenses médicales sont versées aux hôpitaux MAIS pour quel résultat efficient? Quel ministre de la santé aura t il le courage politique de lancer un sérieux AUDIT FINANCIER sur le Chpf?

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Blocs opératoires fermés: le CHPF va recruter en métropole