ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Canal de Faa’a : la zone à curer n’appartient pas au Port

canal Outuaraea
canal Outuaraea
canal Outuaraea
canal Outuaraea
canal Outuaraea
canal Outuaraea
canal Outuaraea
canal Outuaraea
canal Outuaraea
canal Outuaraea
canal Outuaraea
canal Outuaraea
canal Outuaraea

Une semaine après la polémique autour du curage de l’embouchure du canal de Faa’a, le directeur du Port autonome et le premier adjoint au maire de Faa’a se sont rendus comptes jeudi que la zone relevait de la compétence du Pays et non du Port autonome ! Le quiproquo levé, le Port autonome a transmis ses études à la mairie et la société Aéroport de Tahiti (ADT).

Le directeur du Port, Georges Puchon, le premier adjoint au maire de Faa’a, Robert Maker, et le directeur technique de la société Aéroport de Tahiti (ADT) Christian Boussard étaient tous réunis jeudi matin à Hotuarea pour tenter de résoudre le problème d’évacuation des eaux à l’embouchure du canal longeant l’aérodrome de Tahiti-Faa’a. Et ce n’est qu’une fois sur place, et avec l’appui d’un plan du site, que les trois personnalités ont constaté que l’embouchure du canal ne relevait pas de la compétence du Port mais bien celle du Pays ! Selon le plan, la concession du port autonome ne commence qu’en bout de piste, et l’embouchure du chenal se situe bien en amont. Le quiproquo concernant ce souci de compétence a donc été levé. L’élu de Faa’a, Robert Maker, compte bien contacter le Pays pour qu’il prenne ses responsabilités.

Accusé la semaine dernière par la mairie de Faa’a de bloquer le curage du canal, le directeur du Port autonome, Georges Puchon, n’a donc plus rien à voir dans cette affaire. Il avait, entre temps, commandé une étude relative à la profondeur du lagon. Pas rancunier, le directeur du Port va maintenant partager toutes ses informations avec la mairie et ADT.

Du côté de la société ADT, le directeur technique Christian Boussard affirme que les travaux devraient débuter le 20 novembre avec le retrait des 14 000 mètres cube de terre qui se sont retrouvés sur la piste d’atterrissage après les intempéries du mois de janvier dernier. Christian Boussard explique que la société s’occupera du curage et de l’élargissement du canal. Des travaux qui devraient être terminés en décembre prochain.

Article précedent

Edouard Fritch rencontre le Pape François

Article suivant

Messmer a fasciné Toa’ta

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Canal de Faa’a : la zone à curer n’appartient pas au Port