ACTUS LOCALESECONOMIE

Colis postaux : des retards bien plus importants que prévu

Fare Rata annonce que les colis expédiés de métropole par bateau en février et mars par La Poste n’arriveront pas avant mi-juillet. Et il faudra attendre septembre pour ceux expédiés à compter de mi-mars. Bien loin des 10 semaines de délai annoncées.

Fare Rata aurait été informé par l’entreprise de transport de La Poste d’un « retard dans l’acheminement des conteneurs envoyés par bateau depuis Le Havre vers la Polynésie française, en raison de perturbations du trafic maritime mondial », peut-on lire sur la page Facebook de l’opérateur postal.

Fare Rate a beau multiplier les émoticones dans son message, les nouvelles sont rudes : « Les conteneurs expédiés 📆 en février et mars 2021 arriveront à compter de 📆 mi-juillet 2021* et ceux expédiés à compter de 📆 mi-mars 2021 arriveront en 📆 septembre 2021* 👉 * délais estimés. » On est donc bien loin du délai de 10 semaines annoncé en février dernier, même s’il est précisé que « en fonction du remplissage des vols certains colis peuvent arriver par voie aérienne ». Les conteneurs prévus pour mi-mai et fin mai ne seront donc pas au rendez-vous. De deux mois et demi, le délai est passé à près de 5 mois.

Depuis les États-Unis, seule la compagnie United Airlines achemine les envois postaux vers la Polynésie. Et comme United ne prévoit pas de vol avant juin…

En revanche, de Polynésie vers la métropole, le courrier et les colis partent une à deux fois par semaine par avion. Les envois de Polynésie vers les États-Unis partent également par avion depuis le rétablissement des vols le 1er mai, assure Fare Rata.

Article précedent

Exposition : Yiling Changues aux sources de l’exotisme féminin polynésien

Article suivant

70% à 80% de vaccinés : Sébastien Lecornu veut une "protection suffisante" avant de rouvrir

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Colis postaux : des retards bien plus importants que prévu