ACTUS LOCALESNOUVELLE-CALEDONIE

Compromis sur la question posée lors du référendum en Nouvelle-Calédonie

Le comité des signataires des Accords de Nouméa, réuni mardi à Matignon, a trouvé un compromis sur la question qui sera posée lors du référendum d’indépendance en Nouvelle-Calédonie : « Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? ».

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé dans la nuit de mardi à mercredi à Matignon qu’un compromis avait été trouvé autour de la question qui sera posée lors du référendum d’indépendance de la Nouvelle-Calédonie. Le comité des signataires des Accords de Nouméa s’est mis d’accord pour demander : « Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? ». Il s’agit de la dernière grande étape avant l’organisation du référendum. Avant cela, les signataires des Accords de Nouméa s’étaient mis d’accord sur la composition de la liste électorale et la date du premier des trois référendum fixée au 4 novembre prochain.

Article précedent

Dépôt des listes : c'est certes ballot mais après l'heure c'est plus l'heure ... - Edito 27/03/2018

Article suivant

La fédération des cantines de Moorea perd encore

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Compromis sur la question posée lors du référendum en Nouvelle-Calédonie