ACTUS LOCALESEDUCATIONSANTÉ

Covid-19 : les élèves testés avant leur retour dans les îles

©CP/Radio1

Depuis lundi, un effort de dépistage massif est mis en œuvre pour tester les élèves scolarisés à Tahiti, Moorea ou dans les îles où le virus circule, et qui doivent retourner dans les archipels pour les fêtes. Certains rentreront ainsi chez eux dès le weekend prochain, une semaine avant la fin du trimestre.

Tester pour éviter une flambée de l’épidémie dans les îles durant les fêtes, et pour préserver la rentrée de janvier, c’est ce à quoi s’emploient les autorités sanitaires depuis lundi. Sur les 3 478 élèves que la DGEE transporte, les 1 200 scolarisés à Tahiti et Moorea, ont commencé à être testés lundi, a indiqué ce mercredi Thierry Delmas, le directeur de cabinet de la ministre de l’Éducation. 600 autres élèves, scolarisés dans des îles où le covid-19 est présent, sont également soumis au dépistage.

« On n’arrivera pas à 3 400 parce qu’il y a des zones qui sont « covid-free » donc il n’y a pas de raison de le faire », dit Thierry Delmas. Les élèves positifs au covid-19 seront isolés durant 7 jours dans deux sites dédiés, « un premier qui fonctionne déjà depuis un certain temps, et un deuxième au cas il y aurait beaucoup de covid+. »

« Cette démarche de tests massifs se couple avec des interventions de la Direction de la santé sur les gestes barrières, et aussi un partenariat avec les armateurs et Air Tahiti pour qu’à l’intérieur des bateaux et des avions il y ait une séparation entre différentes populations, et pour qu’ils aient des masques. On donne tous les moyens pour que les élèves soient le plus protégés possible, » assure Thierry Delmas. Ces tests sont effectués avec l’accord des parents d’élèves. En cas de refus de leur part, leur voyage ne sera pas pris en charge par la DGEE.

©Direction de la santé

Les retours des élèves vont débuter dès ce weekend, notamment pour permettre à ceux qui devront s’isoler en arrivant dans leur île par décision municipale – c’est le cas à Rapa, par exemple – de pouvoir passer les fêtes en famille, et de revenir à temps pour la rentrée de janvier.

Objectif : des vacances sereines en famille et une rentrée avec moins d’absentéisme

La moyenne actuelle d’absentéisme, dit l’ancien directeur de la DGEE, est de 13 à 14% selon les établissements, alors « qu’en moyenne on devrait être à 7, 8% d’absentéisme. Mais globalement on voit la tendance baissière de cet absentéisme. Ce qu’on souhaite c’est qu’en janvier, avec tous les chiffres positifs qu’on voit apparaître, on puisse avoir tous les élèves qui rentrent. »

 

 

Article précedent

Affaire Sarah Nui : "Corino" a été arrêté

Article suivant

Giscard et la Polynésie : le regard de l'historien Jean-Marc Régnault

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Covid-19 : les élèves testés avant leur retour dans les îles