ACTUS LOCALESSANTÉ

Covid : plus de 400 Polynésiens hospitalisés, 15 nouveaux décès

Si le nombre de décès quotidiens est en léger retrait, l’hôpital n’observe pas à ce jour de baisse de pression dans cette crise sans précédent. Les lits préparés dans la nef du Taaone ont commencé à être utilisés cette nuit. Huit patients y sont pris en charge, par manque de place dans le reste de l’établissement.

412 polynésiens étaient ce matin hospitalisés pour des complications graves liées à une infection au Covid. Un nouveau record, malgré la saturation déjà complète des structures de santé du fenua. Au CHPF, qui accueille 283 de ces patients, les lits préparés en fin de semaine dernière dans la grande nef de l’hôpital ont commencé à être utilisés cette nuit, pour prendre en charge les cas les moins graves, mais qui nécessitent tout de même une oxygénation. 44 personnes sont quant à eux en service de réanimation du Taaone, pour beaucoup intubés et placés en coma artificiel. D’après un médecin du centre, une vingtaine d’autres patients devraient être pris en charge dans ce service, mais ne peuvent l’être par manque de place. S’ajoutent 11 patients en soins intensifs et 118 cas graves répartis dans les hôpitaux annexes (Moorea, Raiatea, Taravao, et dans une moindre mesure, Nuku Hiva) et les cliniques du pays.

Pas de baisse de pression, donc, pour les soignants, et difficile de dire si le « pic » a été atteint. « Quoiqu’il en soit, les choses sont gagnés, précise un membre de la plateforme Covid. Il peut y avoir des rebonds, et s’il y a une redescente des courbes, cela se fera très lentement ». La situation de saturation, jamais connue jusqu’alors au fenua, et donc toujours d’actualité pour au moins plusieurs jours. La journée de mardi reste à ce jours la plus meurtrière de la crise, avec 25 décès. Mais en comptant les 15 morts liés au Covid d’hier, ce sont au total 128 personnes, pour l’essentiel atteintes de comorbidités (diabète, cancer, obésité, hypertension…), qui ont été emportées par l’épidémie. Comme le relevait Tahiti-Infos ce matin, certains cas de décès à domicile suite à des détresse respiratoires liés au Covid pourraient ne pas être pris en compte dans ce total, qui atteint 385 décès depuis 2020.

Article précedent

LA PASSION DU VIN 27/08/21

Article suivant

Où et quand se faire vacciner ?

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Covid : plus de 400 Polynésiens hospitalisés, 15 nouveaux décès