ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Edouard Fritch « Le bilan est positif »

©Cédric Valax

Tout va pour le mieux au fenua, c’est le discours optimiste d’Edouard Fritch à l’ouverture de la session budgétaire. Il considère « le bilan est positif », que l’économie du fenua va mieux, même si la création d’emploi n’est pas au rendez-vous. 

L’évolution de l’économie du Pays, le bilan et les perspectives d’action sont les trois grands axes du discours du président du Pays lors de l’ouverture de la session budgétaire. Edouard Fritch est plutôt satisfait de sa gouvernance, et dresse un bilan positif. Il affirme que « les résultats de l’exercice 2017 devraient venir confirmer les bons résultats de 2016 » et considère que « l’économie de notre Pays va beaucoup mieux ». Il a rappelé dans son discours que l’enveloppe budgétaire concernant le logement social a triplé en trois ans, et que plus de 400 fare OPH ont été livrés l’an dernier contre 1 en 2013. Concernant le volet fiscal, Edouard Fritch a affirmé que la baisse de l’impôt sur les sociétés sera maintenue l’an prochain, pour « atteindre le taux de 25% en 2021 ». Il a aussi été question dans son discours des grands projets tels que le Cook’s Bay à Moorea dont le dépouillement des offres aura lieu en octobre prochain, la déconstruction du Royal Papeete, ou encore « Le village Tahitien » à Outumaoro.

Le président du Pays a aussi rappelé dans son discours que les aides octroyées aux entreprises du fenua, a contribué à booster l’économie, puisque les entreprises du bâtiment ont vu leurs carnets de commande en hausse. Mais malgré toutes ces aides et cette embellie économique, la création d’emploi n’est pas au rendez-vous. Mais le président veut rester confiant et optimiste.

Quant à la proposition de Marcel Tuihani de mettre en place un gouvernement d’union, le président du Pays répond « ce serait l’idéal d’avoir un gouvernement d’union, cela correspond à taire nos différences (…) mais faire le pas c’est difficile ». Et Edouard Fritch fait aussi référence à la Nouvelle Calédonie où il n’y a toujours pas de président alors même que tout les partis politiques sont représentés au sein de ce gouvernement « le problème c’est les hommes ».

Article précedent

Marcel Tuihani « Je ne partage pas l’ensemble des satisfecits du gouvernement »

Article suivant

La plaidoirie qui indigne

2 Commentaires

  1. Tiare 1
    24 septembre 2017 à 11h26 — Répondre

    Il est contradictoire de dire que l’économie du Pays va bien alors qu’il n’y a pas de création d’emplois….

  2. Rose
    25 septembre 2017 à 13h30 — Répondre

    Il n’y a vraiment rien qui vaille mon cher Fritch. La Polynésie est très cher. Beaucoup de famille ont besoin de travail. Tu miroites du déjà vu merci. Si vous commenciez par baisser les prix des produits entrant. Ici tout est cher !!!!

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Edouard Fritch « Le bilan est positif »