ACTUS LOCALESEDUCATION

Éducation : le SNETAA-FO s’élève contre l’affectation en métropole de quatre fonctionnaires stagiaires

Dans un communiqué, Maheanuu Routhier du SNETAA-FO Polynésie, s’indigne de l’affectation en métropole de quatre fonctionnaires stagiaires polynésiens. Le syndicaliste estime que ceux-ci peuvent faire leur période de stage en Polynésie, arguant que des solutions ont toujours été apportées pour maintenir les lauréats du concours en Polynésie.

Dans le communiqué, Maheanuu Routhier du SNETAA-FO Polynésie, indique que « quatre lauréats polynésiens ont reçu leur affectation pour la Métropole, dans les académies de Besançon, Créteil et Nancy-Metz, avec une lauréate en Biotechnologies option santé-environnement et trois lauréats en Génie électrique option électrotechnique et énergie. »

Affirmant que « plus de la moitié de la vingtaine de postes en Électrotechnique n’est pas occupée par des enseignants aux intérêt matériels et moraux reconnus en Polynésie », et qu’une « dizaine de postes en Biotechnologies est également dans cette situation », il met en doute la parole de la ministre de l’Éducation, Christelle Lehartel, qui affirmait, mardi, chez nos confrères de Tahiti Infos, qu’elle n’avait « malheureusement pas de poste pour les garder en Polynésie », et que, « les branches qu’ont choisi ces quatre fonctionnaires stagiaires sont des spécificités pour lesquelles il y a, très peu de postes au fenua. »

« Cela est faux » affirme Maheanuu Routhier qui explique que « ces dernières années, des solutions ont toujours été apportées pour maintenir les lauréats en Polynésie. Notamment par la création provisoire de postes pour l’année de stage. »

De plus, selon le syndicaliste, « cette affectation en Métropole, à plus de 16 000 km de la Polynésie, engendrera des frais de déplacement élevés, avec une préparation et une installation difficile et précipitée, car la crise sanitaire a retardé à juillet les résultats des concours. Alors qu’aujourd’hui, aucune prise en charge n’est prévue par l’Etat et encore moins par le Pays, qui par cette décision les oblige pourtant à quitter le territoire. »

Pour conclure, Le SNETAA FO Polynésie s’étonne « que madame la ministre ne fasse aujourd’hui aucun effort pour ces jeunes. »

Communiqué de Presse – SNETAA FO Polynésie – LAUREATS 2020

Article précedent

La Passion du Vin 5/08/2020

Article suivant

Le Conseil supérieur de la magistrature ne donne pas suite à la plainte de Me Koubbi

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Éducation : le SNETAA-FO s’élève contre l’affectation en métropole de quatre fonctionnaires stagiaires