ACTUS LOCALESJUSTICE

Forte baisse des cambriolages en Polynésie

Lors de son discours d’ouverture du congrès des communes, le haut-commissaire, René Bidal, a donné quelques récents chiffres de la sécurité publique. « Un bilan comparé 2016-2017 plutôt positif » avec notamment  une baisse de 20% des cambriolages en Polynésie.

Dans son discours d’ouverture du 28ème Congrès des communes, le haut-commissaire, René Bidal, a communiqué « un bilan comparé 2016-2017 » de la sécurité publique. Un bilan « positif » comme l’indique le représentant de l’état puisque les atteintes aux biens (vols et cambriolages, NDLR) ont baissé de 9,4 %. Mais le chiffre le plus impressionnant reste la baisse de 20% des cambriolages.

Pour comparaison, en 2015 et 2016, les chiffres des cambriolages stagnaient très haut entre 1 125 et 1 121 faits. Les atteintes aux personnes diminuent également de 2%. Pour autant, le haut-commissaire a rappelé qu’il « faut prendre très aux sérieux les faits de violences qui sont en progression régulière depuis 10 ans et qui, rapportés à mille habitants, situent la Polynésie dans le peloton de tête national ».

L’Ice : « drogue de consommation plutôt mondaine »

René Bidal a également livré son analyse sur les trafics de drogue qui touchent le fenua et notamment l’Ice « dont la consommation est en augmentation ». A ce sujet, le représentant de l’Etat estime néanmoins qu’il « ne faut pas minimiser le phénomène, mais qu’il serait intellectuellement malhonnête de vouloir alimenter le feuilleton d’un psychodrame ».

« Il faut combattre sans faillir le trafic de drogue » a indiqué le haut-commissaire, « mais il ne faut pas artificiellement et hâtivement traiter le sujet en voulant faire apparaître la Polynésie française comme une terre de grande criminalité : ce qu’elle n’est pas ». René Bidal a conclu cette partie de son intervention en invitant à rester « concentré sur l’économie souterraine que le paka génère et cibler les organisateurs du trafic chaque fois que possible ».

Article précedent

Le dossier des Marquises à l’Unesco au point mort

Article suivant

Des "annonces" sur la fiscalité communale avant 2018

5 Commentaires

  1. Teina
    31 juillet 2017 à 21h47 — Répondre

    Hors sujet monsieur le HC. Cette perogative régalienne est assumé par la police nationale et la gendarmerie et non par les municipalites. Étant ancien commissaire de police, ce HC fantasme peut être sur une société polynésienne policée et embrigadee. Il faudrait s’interroger sur la recrudescence des violences envers la marée chaussée.

  2. Tiare 1
    1 août 2017 à 8h45 — Répondre

    Baisse des cambriolages et hausse du nombre de SDF. Que font l’Etat et le Pays pour ces personnes?

  3. Iritahua
    1 août 2017 à 8h51 — Répondre

    Il raconte n’importe quoi, sur les réseaux sociaux tout le contraire. Bonne chance que tu aies une bonne réputation.

    • Monsieur,

      Vous avez souhaité commenter le discours du Haut-Commissaire sur la partie de son propos qui concerne les chiffres des cambriolages, je vous confirme qu’avec 549 faits constatés sur les sept premiers mois de 2017, à comparer aux 686 faits en 2016 sur la même période, on observe bien une baisse de 20%. Certes, comme pour toutes les autres infractions un « chiffre noir » existe et il correspond à des faits non révélés par les victimes mais, si vous allez au-delà de votre parti pris et de cette croyance qui pour être contemporaine n’en n’est pas moins ridicule que les réseaux sociaux portent une vérité irréfragable, vous analyserez QU’IL N’Y A PAS DE RAISON PARTICULIERE POUR QU’EN 2017 LES VICTIMES DE CAMBRIOLAGES SE SOIENT PLUS SOUVENT ABSTENUES DE SE MANIFESTER QU’EN 2016. Il y a donc objectivement une baisse du nombre de cambriolages quoique l’on puisse en penser. Pour autant, il reste beaucoup à faire en matière de sécurité et aucune autosatisfaction hâtive n’a sa place dans ce domaine.

  4. microstring
    1 août 2017 à 14h06 — Répondre

    On peut être satisfait que par soi-même. Un adage employé par le HC…

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Forte baisse des cambriolages en Polynésie