ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Fritch augmente le point d’indice dans la fonction publique

© Présidence

© Présidence

Tous les syndicats du fenua ont été conviés mercredi après-midi à la présidence pour les vœux du chef du gouvernement. Edouard Fritch a abordé plusieurs sujets : le social, l’économie, la santé, et bien entendu les réformes de la PSG. Le président a également annoncé une augmentation de 1% de l’indice salarial dans la fonction publique après 8 ans de gel.

Le président de la Polynésie a insisté sur le fait qu’il avait « besoin de l’ensemble des forces vives (…) pour porter le redressement financier, économique et moral de notre pays ». Il a aussi annoncé « en primeur » deux bonnes nouvelles aux syndicats. La première concerne le personnel de l’administration puisqu’une augmentation de 1% de l’indice salariale sera mise en place, après un gel de huit années consécutives. La deuxième concerne la mise en place de 200 postes mis en concours sur catégorie A et B.

 

Le président est conscient que le grand chantier qui l’attend cette année est celui de la réforme de la Protection sociale généralisée (PSG). Sa principale crainte est la levée de bouclier des syndicats… Mais le président a affirmé qu’il « prendrait des risques politiques pour s’attaquer aux réformes vitales de notre pays. ».

 

Du côté des syndicats, Patrick Galenon, le secrétaire général de la CSTP-FO, est resté septique et a annoncé des années « difficiles ».

 

De son côté, la CSIP de Cyril Legayic attend de voir la concrétisation de ce qui a été annoncé…

 

Lucie Tiffenat, de Otahi, espère de son côté que les centrales syndicales seront « plus entendues » par le président.

 
Article précedent

Avalanche aux Deux-Alpes : ce que l'on sait de l'accident

Article suivant

Réélection houleuse pour Tauhiti Nena au COPF

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Fritch augmente le point d’indice dans la fonction publique