ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Fritch : « On prend ses responsabilités et on paie »

@ Vaite Urarii Pambrun

@ Vaite Urarii Pambrun

Suite à la proposition de délibération, déposée par le président de l’assemblée de la Polynésie, Marcel Tuihani, voulant effacer la dette de 153 millions de Fcfp de dépenses de rémunération effectuées de 1996 à 2004, sous les présidences Flosse, en votant leur « utilité publique ».

Le président Edouard Fritch affirme d’abord ne pas connaître tout le contenu de cette délibération en indiquant qu’elle provient de l’assemblée. « Je ne sais pas dans quel objectif précis cela a été introduit », affirme-t-il. Le président du Pays, visé par cette procédure à hauteur de 7 millions de Fcfp demandée solidairement avec Gaston Flosse et Gustave Heitaa, se dit prêt à « épuiser jusqu’au bout les moyens qu’on a » mais concède pour finir : « Je suis prêt à faire face à mes obligations ».

Article précedent

Ecoparc présente son projet Fare Fenua à 14 milliards

Article suivant

Judo : la Française Gévrise Emane championne du monde

2 Commentaires

  1. simone grand
    28 août 2015 à 7h52 — Répondre

    Voilà qui réconforte

  2. Christian Penilla y Perella
    28 août 2015 à 16h53 — Répondre

    Ouf ! cela nous change de tous ces voyous. Notre pays fait un peu trop une Amérique du Sud d’une certaine époque.

Laisser un commentaire

PARTAGER

Fritch : « On prend ses responsabilités et on paie »