ACTUS LOCALESSOCIAL

La CSIP sur tous les fronts

Si la grève a pris fin chez EDT-Engie depuis lundi, le mouvement social se poursuit dans deux autres filiales du groupe, Poly-diésel et Engie services. Deux autres préavis ont été déposés par la CSIP à la Cuisine centrale et à La Dépêche.

Le mouvement s’est durci vendredi avec la mise en place d’un barrage filtrant à la Punaruu, comme l’ont rapporté nos confrères de TNTV. De son côté, la direction a déposé une requête pour « entrave illégale au travail ». Selon la syndicaliste de la CSIP, Gisèle Teheiura, les salariés de Polydiesel et Engie services réclament le paiement de nombreuses heures supplémentaires accumulées depuis plusieurs années. La syndicaliste affirme que ces heures supplémentaires ont été payées uniquement à EDT-Engie. La direction du groupe n’a pas souhaité répondre à nos sollicitations.

Contactée ce matin par Radio 1, la CSIP a par ailleurs confirmé le dépôt d’un préavis de grève à Cuisine centrale, qui gère notamment la restauration des écoles, et à La Dépêche de Tahiti.

Article précedent

Viti attaque le deuxième acte contre le Pays

Article suivant

L'union patrons et syndicats, c'est pas encore ça

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La CSIP sur tous les fronts