ACTUS LOCALESSOCIAL

L’union patrons et syndicats, c’est pas encore ça

Les syndicats des salariés et des patrons se sont réunis une nouvelle fois, ce vendredi. Et à nouveau, ils n’ont pas réussi à établir une position commune contre la réforme de la PSG proposée par le Pays, lundi dernier. Mais il y a des avancées, d’après la CSTP et le Medef. Une nouvelle réunion est prévue lundi, au CESC.

Pour la deuxième fois en deux jours, les syndicats de salariés et de patrons se sont réunis autour d’une même table, au siège du Medef. Objectif : adopter une position commune contre les textes de la réforme de la Protection sociale généralisée (PSG) présentés lundi par le gouvernement. L’idée était d’envoyer une réponse ce vendredi soir au gouvernement, mais les deux parties n’ont pas réussi à s’entendre. « On est arrivé à la moitié », estime Mahinui Temarii, de la CSTP. De son côté, Olivier Kressmann, du Medef, semble abandonner l’idée d’un « consensus complet ». Il estime, en revanche, qu’un « consensus maximum » pourra être trouvé.

Il y a des progrès concernant la retraite. Pour les syndicats de salariés, il est essentiel de maintenir l’âge de départ à la retraite à 60 ans. Côté patronat, « il y a des réserves, mais ils ont accepté une ouverture », rapporte Mahinui Temarii. Olivier Kressmann confirme « être ouvert », mais pour le patron du Medef, il est nécessaire de s’entendre sur la notion de solidarité. « Ça veut dire qu’on raisonne sur une notion de fiscalité au premier Fcfp sur l’ensemble des revenus. Le monde du travail ne peut pas continuer à financer tout dans tous les sens », estime-t-il.

Les syndicats des salariés et des patrons vont se retrouver lundi, en fin d’après-midi, pour terminer de rédiger leur synthèse et la présenter au gouvernement.

Article précedent

La CSIP sur tous les fronts

Article suivant

Le dernier titre de Takanini contre la pêche industrielle aux Marquises

2 Commentaires

  1. SUMMUM FPT
    17 novembre 2017 à 20h20 — Répondre

    Monsieur MAHINUI depuis quand vous vous permettez de parler au nom de la CSTP-FO que vous avez quitte avec fracas avec votre stratege eternel poisseux de Jean-Claude URIMA ? Taisez-vous vous n’avez plus droit a la parole et vous avez ete vire par Angelo FREBAULT de la CPS. J’espere qu’Angelo reagira car vous etes incoherent et stupide. On attend toujours nous les vrais cotisants de la CSTP-FO les suites de votre recours et votre soit disante plainte.
    Faaa vara vara a tu.

  2. helme léo
    21 novembre 2017 à 8h13 — Répondre

    Monsieur SUMMUM FPT, je suis un légaliste ! Les statuts de la CSTP/FO n’ont pas été respectés lors de ce soi-disant vote. Je suis persuadé que nous allons refaire les élections et nous verrons bien qui va gagner dans cette affaire !

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

L’union patrons et syndicats, c’est pas encore ça