ACTUS LOCALES

La cuisine vegan, version polynésienne

Hereiti Seaman publie un livre de recettes vegan aux éditions Au Vent des Îles. La particularité de cet ouvrage est d’intégrer des ingrédients locaux, pour 96 recettes savoureuses concoctées ou adaptées par cette Australo-tahitienne, élevée à Hawaii et qui vit aujourd’hui à Hiva Oa. À découvrir samedi à la librairie Klima où elle dédicacera le livre.

Pancakes, chips de kale, poke de tofu, pains faits maison, burger de haricots rouges, wonton sucré au taro, mayonnaise au tofu… « On peut manger de manière très gourmande tout en mangeant vegan », c’est le credo de Hereiti Seaman qui publie Hereiti et sa cuisine végétale aux éditions Au Vent des Îles. Et nos marchés polynésiens regorgent d’ingrédients qui se prêtent parfaitement à des préparations vegan.

C’est pour des raisons éthiques liées à la condition animale que Hereiti, dès l’âge de 15 ans, est devenue végétarienne avant d’entamer un chemin de 7 ans vers le veganisme. « En me renseignant, j’ai vu que manger des produits d’origine animale avait un impact environnemental et un impact sur la santé et le bien-être ». Là où les végétariens s’interdisent de consommer viande ou poisson, les vegans, eux, éliminent aussi de leur alimentation tous les produits issus de l’exploitation animale, comme les œufs ou les produits laitiers.

« On ne se prive ni de goût ni de calories ! »

Hereiti défend et partage une cuisine savoureuse ; elle combat les idées reçues sur le manque de goût des plats vegan. « Quand on mange du poisson ou du poulet, on assaisonne, on marine, on rajoute des épices… pour moi le tofu c’est exactement la même chose ! Sauf qu’il a un petit plus, c’est qu’il se mange autant sucré que salé. »

Vegan ne veut pas non plus dire « régime » ! « Les gens pensent qu’on devient vegan pour mincir, mais ce n’est pas le propos, on ne se prive ni de goût ni de calories ! » dit Hereiti qui propose des recettes gourmandes, des cuissons en friture, des desserts et des smoothies…

Outre son talent pour la cuisine, Hereiti est aussi bonne photographe. C’est elle qui a réalisé les photos illustrant ce recueil de recettes de 208 pages. On y trouve aussi la liste des outils indispensables en cuisine, un guide des bonnes pratiques, ou encore une liste de courses pour convertir ses placards au veganisme.

Au final, un beau livre très pratique, plein de recettes appétissantes et faciles à réaliser, qui permet aussi de redécouvrir des produits locaux dans des préparations inédites.

Hereiti Seaman dédicace son livre samedi 6 juin de 9 heures à midi à la librairie Klima, place de la cathédrale à Papeete. Vous pouvez également la suivre sur Facebook.

 

Article précedent

Formation du Gardien de But | Remise des attestations “entraînement”

Article suivant

Environnement : le "monde d'après" se fera sans nous - Edito 05/06/2020

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

La cuisine vegan, version polynésienne