ACTUS LOCALESECONOMIE

La dette de la Polynésie passe à 89 milliards de Fcfp

Les résultats provisoires de l’exécution du budget 2016 montrent un doublement de son résultat, passé de 3,1 à 6,7 milliards de Fcfp. Conséquence, l’épargne du Pays s’améliore et l’encours de la dette baisse de 91,9 à 89,1 milliards de Fcfp.

Le conseil des ministres a présenté mercredi les résultats de l’exécution provisoire du budget 2016. Principale information, le résultat a plus que doublé par rapport à 2015 et s’établit à 6,658 milliards Fcfp contre 3,139 milliards Fcfp en 2015. La situation financière de la Polynésie française s’est donc très nettement améliorée au cours des trois dernières années.

L’épargne brute a plus que triplé entre 2014 et 2016, pour atteindre 23,136 milliards Fcfp de sorte qu’elle couvre ainsi plus que largement le remboursement en capital de la dette qui s’élève en 2016 à 9,557 milliards Fcfp, gage de solidité et de solvabilité financière particulièrement appréciées par les bailleurs de fonds ainsi que les agences de notation. En conséquence, l’épargne nette 2016 a quant à elle presque doublé pour s’établir à 13,579 milliards Fcfp, contre 7,012 milliards Fcfp en 2015. Pour mémoire, celle-ci était négative en 2014 (-1,522 milliard Fcfp).

L’amélioration de l’épargne nette a permis de maintenir un niveau soutenu de dépenses d’investissement tout en permettant de poursuivre le désendettement de la collectivité. Ainsi, au 31 décembre 2016, l’encours de la dette polynésienne s’élève à 89,101 milliards Fcfp contre 91,936 milliards Fcfp un an auparavant.

Article précedent

La vidéo du passage d'ISS au dessus de Tahiti

Article suivant

Tatauroscope du jeudi 23 février 2017

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

La dette de la Polynésie passe à 89 milliards de Fcfp